Le deuxième imam de la mosquée ‘’Koweït ‘‘de Enta nord dans la commune de Matoto en banlieue de Conakry a été victime d’une tentative d’assassinat dans la nuit du mardi 15 à ce mercredi 16 octobre, a-t-on appris de sources proches de la victime.

Selon la victime du nom de Mamadou Bobo Barry, c’est aux environs de 5h 30 minutes alors qu’il quittait son domicile pour la mosquée qu’il a été surpris par un homme qui avait un pilon d’environ un mètre quatre vingt dix (1m 90).

 

« Je quittais mon domicile pour la mosquée lorsqu’un homme armé d’un pilon m’a surpris. Il était arrêté derrière un mur d’une de mes maisons. Heureusement pour moi, il y’ avait le courant. C’est ce qui m’a permis de voir  son ombre. Dès qu’il a soulevé son pilon pour me cogner, je me suis jeté sur lui. Nous avons pris le pilon à deux et j’ai appelé au secours. Un de mes voisins du nom de Sàdjouma Barry qui s’apprêtait aussi à aller à la mosquée m’est venu au secours. Nous avons tenté de l’attacher mais au moment où on cherchait une corde, il s’est échappé. Il  a contourné la maison pour venir cogner avec une grosse pierre Sàdjouma  au niveau du pied droit avant de disparaître dans la nature », nous a-t-il confié.

 

Interrogé sur le sujet Payday Loans, Sàdjouma  a fait savoir qu’il avait vu ce présumé bandit à côté des toilettes non loin de la chambre de l’imam Mamadou Bobo. Et que le bandit lui aurait dit qu’il se rendait à la mosquée. «  Je lui ai dit que ce n’est pas la route de la mosquée. Il a vite quitté pour reprendre la route de la mosquée. C’est lorsque je l’ai vu de l’autre côté que j’ai compris que c’est l’imam qu’il attendait à côté des toilettes », a-t-il ajouté.

 

Informé,  Alhassane Diallo chef du secteur et son équipe se sont rendus sur les lieux pour constater les faits.

En attendant de savoir les véritables causes de cette tentative d’assassinat, certains citoyens de la localité parlent d’un règlement de compte et d’autres lient cet acte d’une autre ère au sermon fait par le 1er imam de la localité assisté par la victime lors de la prière de l’Aid El Kébir d’hier mardi 15 octobre 2013.

A rappeler que lors du sermon à cette fête, les imams ont demandé aux guinéens de s’unir, de respecter les principes de l’islam. Ils ont dénoncé l’injustice et la mauvaise gouvernance actuelle du pays.

A signaler que le présumé bandit avant de s’enfouir  a laisser son arme et une de ses chaussures sur les lieux.

 

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

+224 622 30 49 42

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. arretont de politiger tous dans ce pays pense tu que ce sermen a ete tenu qu’a Anta seul.les ignorants s’ils n’ont pas
    d’autre choses a dire qu’ils se taissent pour que notre pays avance sans ses imbessils de politiques

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here