orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Maître Paul Yomba: « voici comment Toumba Diakité a échappé bel à un empoisonnement »

Le collectif des avocats du Commandant Aboubacar Sidiki Diakité allias Toumba a jeté l’éponge à cause de la lenteur du traitement du dossier et les conditions de détention de leur client à la Maison d’arrêt de Conakry. Il l’a annoncé ce mercredi 20 décembre 2017 à l’occasion d’une conférence de Presse tenu à la Maison commune des journalistes sise à Coléah.

C’est devant un parterre de journalistes, que les membres du collectif des avocats du Commandant Aboubacar Sidiki Diakité allias Toumba ont annoncé leur retrait pure et simple dans la défense de leur client sur le dossier du massacre du 28 septembre 2009.

Selon Maitre Paul Yomba, ce retrait a des motifs suivants : « Nos demandes ont été rejetées en bloc, le collectif que nous sommes avions décidé de ne pas les accompagner dans une telle démarche afin de nous éviter une mauvaise inscription dans l’histoire. Et nous avons notifié à Toumba que nous voudrions définitivement nous retiré de cette affaire ; ce à quoi il a d’ailleurs accédé et que le moment venu il prendrait des dispositions face à ce procès ».

En plus de ces raisons, Maitre Lancinè Sylla du même collectif évoque d’autres qui ont motivés une telle décision : « Toumba Diakité est le seul à être entendu, il est le seul à être incarcéré pendant que ces Co inculpés sont persuadés aux hauts postes de responsabilités. Nous avions demandé des confrontations, ces confrontations ont été refusées. L’instruction n’a pas été menée à charge et à décharge comme la loi le voudrait », a indiqué Maitre Sylla.

A LIRE =>  Prison civile de Conakry: malade, l'opposant Cellou Baldé transporté à l'hôpital

De son côté, Maitre Aboubacar Sylla s’est appesanti sur les conséquences de leur retrait dans ce dossier en disant : « on oublie que ce dossier dépasse les frontières guinéennes, il s’agit du crime contre l’humanité. La conséquence c’est quoi ? C’est la conséquence universelle, c’est la primauté des tribunaux pénaux ; la Guinée est suivi, c’est un autre rend-vous que nous ratons », a-t-il avertit.

Au cours de cette même conférence de Presse, les membres du collectif ont annoncé que leur client a été victime d’une tentative d’empoisonnement par injection depuis son lieu de détention à la maison centrale de Conakry. Selon maître Paul Yomba Kourouma leur client a échappé bel à un empoisonnement par voie d’injection. C’est un de ses médecins qui devrait exécuter cette tâche. car, ce dernier souffrirait d’une hernie qui nécessiterait une évacuation non encore accepté par les autorités judiciaires.

Le collectif pose des conditions pour son retour éventuel pour défendre Toumba Diakité qui est dans un état de santé inquiétant aux dires de ses avocats. Ces conditions sont entre autres, la reprise à zéro de l’information judiciaire et la volonté politique pour un jugement équitable et impartial.

Oumar M’Böh pour Aminata.com

+224 622 624 545/666 369 744

mbooumar@gmail.com

A LIRE =>  Lettre d’un citoyen très inquiet aux acteurs du système éducatif guinéen !

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »