La journée du jeudi 27 septembre 2018, a été agitée dans la commune urbaine de la préfecture de Macenta, après l’assassinat du jeune mécanicien Kama par un criminel de grand chemin.

Ce jeune mécanicien qui était venu coïncidé à la bagarre entre une jeune fille et son copain a été surpris avec un gros bois à nuque ce qui lui est valu sa mort.

C’est ainsi la population en colère , les femmes nues se sont dirigées à la gendarmerie de la préfecture non seulement pour saccager et aussi chercher le tueur du jeune mécanicien. Suite à cette situation les gendarmes ont fuit leur locaux. En cela s’ajoute la démolition de la concession de la famille de l’assassin à plat qui se trouvait à Zimodou, révèle nos sources locales de la commune urbaine de Macenta.

Après l’enterrement, du jeune mécanicien, la population très en colère s’est rendue chez le préfet avant de lui donner un ultimatum de faire la lumière sur cet assassinat dans le délai de trois jours. « Et, mettre à notre disposition le jeune assassin », indique le porte-parole de manifestants. Quelques instants plus tards, les protestataires se sont dirigés à la gendarmerie pour saccager ses locaux.

Zeze Enema Guilavogui pour aminata.com

zezeguilavogui661@gmail.com

Tel:(+224) 622 34 45 42

PARTAGER