Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Monsieur Abdoulaye Yéro Baldé a reçu en audience hier mardi 27 juin 2017, une délégation de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) de France.

La délégation composée de Docteur Jean Philippe CHIPPAUX, Représentant de IRD au Benin avec extension au Ghana et Président d’honneur de la Société Africaine de Vénimologie (SAV), de Madame Leslie BOYER et de Ray MORGAN, tous Chercheurs de l’IRD a été présentée au Ministre Abdoulaye Yéro Baldé, par Pr Mamadou Yéro BOIRO, Directeur Général de l’Institut de Recherche en Biologie Appliquée (IRBAG).

Ce dernier a planté le décor en précisant l’objectif de la mission qui est de renforcer le partenariat existant entre l’IRBAG- Kindia et l’IRD de France, à travers la prise en charge des morsures de serpent à tous les niveaux de la pyramide sanitaire. Poursuivant son intervention, Pr Boiro a également indiqué que ce partenariat qui dure depuis une quinzaine d’années repose sur une vision axée sur les Recherches suivantes :
-L’inventaire de la faune ophidienne de Guinée
-L’épidémiologie des envenimations et leur gravites
-Le diagnostic et les morsures de serpent

Prenant la parole, Docteur Jean Philippe CHIPPAUX, Chef de la mission de l’IRD a présenté au Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, leurs programmes de Recherche sur les envenimations et la prise en charge des morsures et l’administration de l’anti venin. En outre, il a souligné que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) vient d’inclure les morsures de serpent dans la catégorie A de la liste des maladies tropicales négligées prioritaire dans de nombreux pays d’Afrique subsaharienne. La Guinée est particulièrement frappée par ce fléau, a-t-il rajouté.

Pour clôre, M. Abdoulaye Yéro Baldé a tout d’abord remercié l’IRD pour cette étroite collaboration avec l’IRBAG de Kindia avant d’encourager les deux institutions à poursuivre le développement des travaux de recherche scientifique et surtout à réaliser le projet du film documentaire pédagogique que l’IRD prépare avec la Société Africaine de Venimologie (SAV) dans le but de vulgariser leurs résultats de recherches et favoriser l’obtention de ressources extérieures dont la Guinée a grandement besoin.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here