Cellou Dalein Diallo, président de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG)
Cellou Dalein Diallo, président de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG)

A l’assemblée générale de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) de ce samedi 18 janvier 2020, le chef de file de l’opposition guinéenne a invité ses militants à se mobiliser pour empêcher la tenue des élections législatives prévues le 16 février prochain.

Dans ses bottes depuis l’annonce de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) la date des élections législatives, le parti UFDG a décidé de boycotter les élections si le fichier électoral n’est pas assaini pour des élections transparentes.

Revenant sur cette question, il a déclaré qu’ils feront tout pour boycotter ces élections en faisant allusion des prochaines manifestations du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) prévues les 21 et 22 janvier 2020.

Selon Cellou Dalein Diallo, cette mascarade électorale n’aura pas lieu. << Ne  rester pas assis, parce que ça ne se fera pas sans nous>>, a-t-il lancé.

Poursuivant son, il a indiqué: << nous ne resterons pas tranquilles, nous allons résister parce que beaucoup sont morts. Ils ne doivent pas mourir pour rien, alors levons-nous. C’est un devoir patriotique pour tous les fils du pays, de se mobiliser pour  refuser la mascarade électorale, et le troisième mandat, le mardi et le mercredi>>, a-t-il ajouté.

A cette occasion, Cellou Dalein Diallo pense qu’ils doivent se mobiliser, ils ne peuvent plus reculer.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tél: (+224) 656-77-52-34