Il était un secret de polichinelle pour beaucoup dans les arcanes du pouvoir, que dans les rangs du RPG-Arc-en-ciel, de nombreux cadres ne manifestent qu’un soutien du bout des lèvres pour ne pas dire déguisé aux idéaux et actions du Président de la République.

Les dernières élections législatives ont permis de séparer le bon grain de l’ivraie. Comme pour dire que tout ce qui brille n’est pas de l’or. Un cas parmi tant d’autres suscite indignation et révolte. Il s’agit de celui du président de la délégation spéciale de Matoto.

 

A l’annonce des résultats provisoires globaux ce vendredi par la CENI, les masques sont tombés du visage du président de la délégation spéciale de Matoto. Sans gêne, comme se réjouissant des percées réalisées par des partis de l’opposition pour lesquels il roule en catimini depuis longtemps, il s’est permis d’esquisser des pas de danse, large sourire aux lèvres.

 

Une attitude qui en dit long sur le degré de fourberie et de haute trahison qui est le sien, lui qui a été nommé à son poste par le chef de l’Etat. Un acte qui prouve aussi que le RPG arc en ciel est truffé d’individus qui roulent pour l’opposition, une leçon pour le professeur Alpha Condé qui doit désormais chercher à savoir qui est avec lui et qui feigne d’être avec lui alors qu’il joue le jeu de ses adversaires.

Ces opposants déguisés, il n’y a pas une autre appellation pour eux, sont aussi nombreux autour de lui au palais Sékoutouréyah. Rien qu’à voir l’attitude de certains jeunes cadres de la majorité présidentielle ou du mouvement citoyen qui continuent à se remplir les poches, on peut s’en convaincre.

 

Au professeur Alpha Condé de revoir sa stratégie et de balayer sans hésiter dans son entourage, sinon il risque de perdre les prochaines élections, la première chose à faire est de dissoudre tous les mouvements et associations. Une vérité de Lapalisse, le professeur doit savoir qu’ont ne dirige pas avec les sentiments.

 

Cet article n’engage pas Aminata.com

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here