Dans le cadre de la lutte contre le paludisme en Guinée, les autorités guinéennes, le Gouvernement américain à travers l’Initiative Présidentielle et d’autres partenaires ont procédé le 20 novembre 2013 dans la préfecture de Dubréka au lancement de la campagne de distribution gratuite de moustiquaires.

Ce programme s’inscrivant dans le cadre de l’atteinte des OMD d’ici 2015 avec la couverture universelle en MILDAs, bénéfice de l’apport consistant du gouvernement fédéral américain à travers l’Initiative présidentielle et  l’USAID et exécuté par le projet StopPulu. Pour y parvenir, le gouvernement américain a mis la main à la poche en offrant à la Guinée 1 million 590 mille moustiquaires imprégnées et pris en charge les coûts de distribution d’un million de moustiquaires données par la BID, soit un total de 2 millions 590 mille moustiquaires gracieusement offertes aux populations guinéennes.
Pour cette phase de la campagne, ce sont 14 préfectures de l’intérieur qui bénéficieront de cette distribution au cours de laquelle, chaque foyer aura une moustiquaire imprégnée par couchette.

Ces préfectures sont Dinguiraye, Labé, Tougué, Mali, Koubia, Lélouma, Gaoual, Koundara, Boké, Boffa, Fria, Dubréka, Coyah, Forécariah. Elles constituent le Volet 2 et les communes de Conakry (Matoto, Ratoma, Dixinn, Matam et Kaloum) formeront le 3ème volet de la campagne.

Pour le démarrage de la campagne, autorités et partenaires au développement, se sont donnés rendez-vous à Dubréka, à 50 km de la capitale Guinéenne, ce 20 novembre, devant une foule de population massivement mobilisée au siège de la préfecture.

Les activités ont été organisées par le projet StopPalu en collaboration avec le PNLP et l’UNICEF. Cette distribution de masse a retenu comme stratégie par le MSHP, une MILDA (moustiquaire imprégnée) par couchette avec accrochage. Les objectifs de la campagne étant de distribuer les MILDA à 100 % des  bénéficiaires présentant un coupon aux sites de distribution  et promouvoir l’utilisation afin que 80 % des MILDA distribuées soient utilisées par les ménages afin de réduire la transmission du paludisme.

Placées sous la présidence du gouvernement Guinéen représenté par le Ministre d’Etat de la Santé, Dr Edouard Lama Niankoye et du Ministre de la Communication, M. Cesaire Togba Pogomou, la cérémonie était également rehaussée de la présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles le Gouverneur de la région de Kindia, Mme Sarangbè Cissé  le Chef de Mission Adjoint  l’Ambassade des USA, Mr Ervin Massinga, de la Responsable Santé de l’USAID, Dr Marietou Satin et du Conseiller Principal PMI en Guinée , Dr Hanafi Nashat, le chargé d’Affaire de l’Ambassade du Japon et des ONGs internationales et nationales œuvrant en Guinée.

Les autorités au niveau régional  et communal, ainsi que celles des services régionaux et préfectoraux de la région administrative de Kindia ont également pris part à la rencontre.  Avant le démarrage des opérations de distribution des MILDA, les cadres et agents prestataires du Projet StopPalu, ont  dénombré 583 mille 262 ménages (soit une population de 4 millions 082 mille 831), regroupés sur 535 sites de distribution dans  les quatorze Préfectures couvertes par le projet. Chaque site est animé par 5 agents (hommes et femmes) formés sur les techniques de distribution, les messages clés et l’utilisation correcte des outils/supports.

Dans le but de promouvoir la forte participation des communautés à la campagne et une utilisation régulière des MILDA par les populations, le projet StopPalu a formé 19 artistes Guinéens sur les messages clés  de la lutte contre le paludisme et particulièrement l’importance d’une utilisation régulière des MILDA comme moyen efficace de prévention du paludisme. Au terme de la formation les artistes ont composé une chanson intitulée « Dormons sous Milda ». La chanson a été chantée pour la première fois par les artistes lors du lancement. De nombreux invités ont exécuté des pas de danse. Les artistes ont également véhiculé des messages dans les langues locales pour la promotion de l’utilisation des MILDA.

Egalement, les étudiants de l’institut des arts et culture de Dubreka ont été mis à contribution par une pièce de théâtre qu’ils ont initiée pour montrer l’importance des MILDA et la gratuité de la campagne.

Les membres du gouvernement, le Maire de la Commune Urbaine de Dubréka, Mme le Gouverneur de région, Monsieur le chef de Mission de l’Ambassade des USA, Mr Ervin Massinga et  le chargé d’Affaire du Japon en Guinée qui ont tour à tour pris la parole pour s’adresser à la foule. Ces discours  ont consisté à informer amplement les populations sur la qualité des relations de coopération entre la Guinée et ces différents Etats partenaires, ainsi qu’à encourager les initiatives de la promotion de la santé publique et du renforcement des pratiques de gouvernance à différents niveaux.

Les partenaires ont réitéré unanimement leur volonté à promouvoir l’aide aux actions publiques qui consiste à réduire considérablement  les risques de morbidité et de mortalité des populations liées au paludisme, et d’améliorer les conditions d’existence des populations par la disponibilité et l’utilisation des produits et services de santé. Le Ministre de la santé à son tour, a remercié les partenaires pour leur appui constant à la Guinée et encouragé les populations à faire un bon usage. A la fin des discours, le  Ministre, les partenaires de terrain ont fait une remise symbolique à des ménages de Dubreka sur présentation des coupons de dénombrement.

La fin de la cérémonie de lancement a été marquée par la visite de quelques sites de distribution et des ménages bénéficiaires.
Une coordination parfaitement assurée par le projet StopPalu, l’agence de mise en œuvre de ces activités.

Le weekend passé,  le Pm chef du gouvernement, Mohamed Saïd Fofana, visitant des sous-préfectures à  Forécariah, s’est dit très satisfait du travail sur le terrain. Des témoins affirment la gratification des agents distributeurs d’une enveloppe symbolique par le Chef du gouvernement qui s’était amusé à interroger en personne certains bénéficiaires de la campagne.

Dans les 14 préfectures ciblées, rapporte-t-on, ces opérations de distribution continuent de belle manière et partout, les populations fortement mobilisées se disent satisfaites de cette campagne.

B.Abdallah/Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here