orangeguinee guicopresse UBA

Pita : des enseignants déterminés à obtenir gain de cause

Après Labé, les enseignants de  Pita, ville  située à une  quarantaine  de  kilomètres  de  là et affiliée à la  région  de  Mamou a vécu de  la  tension  ce  matin  du  jeudi. Des  centaines  d’enseignants  ont  battu  le  pavé  dans  l’objectif de  camper  devant  le  siège  de  la  DPE.

Les motifs sont  les  mêmes  que  partout : Le gel de salaires.

En face, ils ont  trouvé  un  important cordon de  sécurité  qui  leur  a empêché  l’accès  au  siège  de  la DPE.

Des tiraillements  entre manifestants et  agents  sont intervenus  mais  les derniers  ont  retenu  leur  main  et  aucun  ga  n’a  été répandu  certifie  le  secrétaire  général  adjoint du  SLECG à Pita Simon Pierre.

Son camarade secrétaire  général Saidou Barry très  remonté et  surtout déterminé  est  formel :

« Même s’il  faut  périr, on  va  se  faire  entendre. C’est  inconcevable qu’on  bloque  le  salaire de  600 personnes alors que  les cadres de  la  DPE, leurs  copines, maitresses, leur salaire  n’est  pas bloqué… »

Les grévistes promettent de  camper  tous  les  jours jusqu’à ce  que leurs revendications soient appréciées  à leur  avantage.

Pour rappel, ils  sont  600 à Pita dont  le  salaire  est  gelé sans  compter  les 6 responsables  du SLECG suspendus  par l’IRE au  motif qu’ils sont  des  syndicalistes.

Ousmane K. Tounkara, correspondant d’Aminata.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »