Le lundi 6 février dernier aux environs de 11h le cimetière de Pounthioun situé au coeur de l’ancien siège des TP a pris feu.

Une mauvaise manipulation serait à l’origine de ce sinistre et l’auteur un jardinier reconnu cherchait à préparer un nouvel espace colonial quand les flammes ont debordé pour lécher les tombes en un brasier géant.

Rencontré sur cet acte que lui même juge involontaire le président du conseil de quartier Elhadj Mamoudou Diallo a ainsi parlé :

<<j’étais chez moi vers les coups de midi,j’ai vu le feu et entendu quelques cris immédiatement je me suis rendu sur les lieux, j’ai vu que c’est le cimetière était entrain de brûler.

Aussitôt les sapeurs pompiers sont arrivés, ils nous ont beaucoup aidé avec deux citernes, ils ont éteint le feu.Après j’ai cherché des renseignements sur le délinquant je les ai mis à la disposition des sapeurs pompiers qui l’ont emmené avec eux.>>

Après quelques heures d’audition Elhadj Mamoudou Diallo a plaidé pour la relaxe du pyromane par accident qui s’est vu toutefois interdire pour de bon l’exploitation des environs du cimetière.

Pour ce qu’on sait cet incendie est le troisième en trois ans sans qu’on ne puisse identifier les causes réels dans deux cas sur trois .

Ousmane Koumanthio Tounkara

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here