L’opposition avait commencé à se féliciter du déroulement pacifique de la marche du 20 septembre. Mais, dès après la tenue des discours des leaders de l’oppsotion sur l’esplanade du stade, le terminus de l’itinéraire, des incidents ont éclaté entre jeunes manifestants et forces de l’ordre.

Deux blessés par balle ont été enregistrés. Ce jeudi 21 septembre, le jeune Ismaël Bah, a succombé de ses blessures. Selon une source médicale, il est décédé de suite d’une hémorragie interne.

Touché dans le vendre, il a été admis à l’hôpital où il a reçu des soins. Depuis l’arrivé au pouvoir du Président Alpha Condé une centaine des personnes ont été tuées dans des manifestations politiques.

Une dépêche de Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com
alphanyla@gmail.com
+224 656 39 19 76

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here