Mouctar Bah, correspondant permanent de RFI à Conakry
Mouctar Bah, correspondant permanent de RFI à Conakry

Dans une décision prise ce mercredi 14 novembre 2018, la Haute Autorité de la communication (HAC) décide d’annuler l’accréditation de Mouctar Bah correspondant historique de la radio France Internationale (RFI).

Cette décision est prise suite à une plainte du ministère de la défense nationale après un reportage accusant des bérets rouges de l’armée guinéenne dans le meurtre de deux jeunes proches de l’opposition à Wanidara dans la commune de Ratoma en banlieue de Conakry.

La HAC qui adresse une mise en demeure à Radio France Internationale demande un droit de réponse pour le plaignant pour dit-elle, rétablir les faits.

Plus loin, cette institution de régulation des médias en Guinée précise que la nouvelle demande d’accréditation en faveur de Mouctar Bah ne sera examinée qu’en fin février 2019.

Au cours d’une rencontre avec les médias hier mardi 13 novembre, Martine Condé présidente de la HAC a fait savoir que quand Mouctar Bah parle on sent le haineux, l’ethno.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Tel: (+224) 622 304 942