Guinée: la société civile divisée sur le choix du remplaçant de Bakary Fofana à la CENI

Top de nos lecteurs

Plan de riposte économique : Dr Ousmane Kaba dénonce où il y a de problèmes

Suite aux annonces des mesures de riposte économique face au Covid-19 , le président du PADES a fait son analyse ce mercredi.Invité dans...

Siguiri: près de 70 millions GNF emportés par des malfrats dans une attaque

Les attaques armées se multiplient sur les différents axes routiers de la Guinée. Le dernier cas en date s'est produit dans la journée du...

Orange Guinée auprès du Ministère de la Santé dans la lutte contre le Covid 19

C’est ce mardi 7 avril 2020 que M. Aboubacar Sadikh Diop (Directeur Général d’Orange Guinée) et le Colonel Rémy Lamah (Ministre de la Santé),...

COVID-19 : la Chine accusée d’avoir passé sous silence l’épidémie à ses débuts

Début  février, le président chinois Xi Jinping a appelé à un contrôle encore plus strict des discussions en ligne afin de garantir une "énergie...
Alpha Oumar Diallohttps://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Près de deux mois après la démission du Président Bakary Fofana à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), le Conseil National de la Société Civile Guinéenne (CNOSCG), tarde à désigner un de ses membres devant représenter la Société Civile au sein de la CENI. L’institution chargée d’organiser les élections et référendums en République de Guinée.

Cette situation amène votre quotidien en ligne www.Aminata.com à s’interrogé sur ce retard. Voici nos premiers constats.

D’après des indiscrétions, deux candidatures se sont présentées au niveau de Conakry qui sont respectivement la candidature du Vice-président chargé des questions économiques du conseil, Dr Alpha Abdoulaye Diallo et celle du Secrétaire national de renforcement des capacités du même conseil, Macky Guissé. Et, une troisième candidature venant d’une des régions dont on ignore encore le nom. Malgré, ces trois candidatures, le CNOSCG peine toujours à désigner son représentant au sein de la CENI.

A LIRE =>  Labé : le procès des manifestants arrêtés du FNDC attendra encore

Pourquoi le CNOSCG accuse-t-il un retard pour le choix d’une candidature dans les trois qui se sont manifestées? A quoi joue le Président de ce conseil Dr Dansa Kourouma ? Il n’y a-t-il pas une ou des mains invisibles derrière cette affaire ?

Selon des informations dignes de foies, des mains de certaines personnes seraient derrière ce choix, c’est notamment le président sortant, Bakary Fofana, Kabinet Cissé et d’autres…qui tous soutiendraient la candidature de Dr Alpha Abdoulaye Diallo, mais qui malheureusement occupe plusieurs postes de responsabilités au nom du CNOSCG G et de l’ITIE toutes des structures de la société civile. Ces casquettes devraient en principe sa candidature pour la place de commissaire à la CENI. D’abord, il est Président de Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP); ensuite, président du Réseau Afrique Jeunesse de Guinée (RAJGUI); membre de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) ou il représente le CNOSCG depuis 2014 avec son binôme Kabinet Cissé. Aussi, il est membre du comité de pilotage du (PASOC), un programme d’appui de l’Union Européenne à la Société Civile.

A LIRE =>  URGENT : des jeunes et policiers s'affrontent à Koloma

De son côté, Macky Guissé aussi occupe un poste de responsabilité, celui du responsable de la commission chargé de l’audit … ; une commission interne du CNOSCG.

En tout cas, les textes qui régissent les structures de la société civile sont claires : « tous les membres sont égaux en droits en devoirs ».

Le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante, Me Salifou Kébé a rappelé ce mardi 17 octobre 2017, que toute personne qui sera désigné par un parti politique ou une structure de la société civile, ne portera plus le manteau de sa structure d’origine, mais plutôt celui de la CENI qui regorge des textes juridiques.

A quand la désignation d’un membre de la société civile pour la CENI ? Qui Dr Alpha Abdoulaye Diallo ou de Macky Guissé va-t-il cédé au profit de son collègue ? Voici les principales questions qui taraudent les esprits.

Affaire à suivre…

Oumar M’Böh pour Aminata.com

- Advertisement -

A lire également

- Advertisement -

L'info première en Guinée

Plan de riposte économique : Dr Ousmane Kaba dénonce où il y a de problèmes

Suite aux annonces des mesures de riposte économique face au Covid-19 , le président du PADES a fait son analyse ce mercredi.Invité dans...

Siguiri: près de 70 millions GNF emportés par des malfrats dans une attaque

Les attaques armées se multiplient sur les différents axes routiers de la Guinée. Le dernier cas en date s'est produit dans la journée du...

Orange Guinée auprès du Ministère de la Santé dans la lutte contre le Covid 19

C’est ce mardi 7 avril 2020 que M. Aboubacar Sadikh Diop (Directeur Général d’Orange Guinée) et le Colonel Rémy Lamah (Ministre de la Santé),...

COVID-19 : la Chine accusée d’avoir passé sous silence l’épidémie à ses débuts

Début  février, le président chinois Xi Jinping a appelé à un contrôle encore plus strict des discussions en ligne afin de garantir une "énergie...

“…ils ont fait ces mesures pour sortir des milliards qui vont être partagés entre quelques personnes”, réagit Chérif Abdallah

Les mesures de riposte économique à la crise sanitaire Coronavirus (COVID-19) présentées par le gouvernement guinéen continuent de susciter des réactions. Le dernier cas...
0 Shares
x