Kelefa Salla, président de la Cour constitutionnelle
Kelefa Salla, président de la Cour constitutionnelle

Guinée: décès de Kelefa Sall, président évincé de la Cour Constitutionnelle

L’ancien président de la Cour Constitutionnelle de Guinée est décédé ce samedi 27 juillet 2019 à Conakry. Selon notre source, Monsieur Sall est décédé ce matin à son domicile familial des suites de maladie.

Il avait été évincé de la Cour Constitutionnelle au mois de septembre 2019 par certains de ses pairs. Cette éviction avait été confirmée par le président Alpha Condé début octobre.

L’opposition et la société civile avaient dénoncé une décision anticonstitutionnelle des frondeurs et du chef de l’État. Plusieurs manifestations avaient été organisées devant la Cour.

En 2015, lors de la prestation de serment du président Condé après sa réélection pour son second et dernier mandat, Kelefa Sall lui avait demandé de se Garder de succomber à la mélodie des sirènes révisionnistes, « car si le peuple de Guinée vous a donné et renouvelé sa confiance, il demeure cependant légitimement vigilant ».

Pour beaucoup d’observateurs, c’est cette phrase lancée à Alpha Condé qui lui a coûté son poste avant la fin de son mandat.

Paix à l’âme de l’illustre disparu !

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »