A LA UNEPolitique

Elie Kamano : « le combat ne fait que commencer »

Après sa libération, l’artiste Elie Kamano compte continuer le combat qu’il a commencé, « protester » contre toute tentative d’Alpha Condé de se présenter pour un 3ème mandat. Il a fait savoir cela lors d’une conférence de presse qu’il a animé le jeudi 20 juillet 2017 à son domicile privé, Yembeaya, commune de Ratoma.

Malgré l’échec de la marche par un empêchement des autorités et l’intimidation qu’ils ont reçu, Elie n’est pas prêt à baisser les bras. Il compte poursuivre son combat jusqu’au bout. Il a profité à l’occasion d’une conférence de presse qu’il a animé après sa libération de garde à vue pour prévenir. « Le combat qu’on a commencé n’est pas prêt de s’arrêter. On va peut être changé de stratégies. Mais le combat ne fait que commencer et nous sommes sûr que la lutte libère et nous sommes sûr qu’il est plus facile d’ouvrir les portes de Sékhoutouréya, comme quelqu’un me l’a dit les portes de l’histoire », a-t-il déclaré.

Pour préciser l’objectif de leur lutte, il a ajouté que, le combat qu’ils mènent, c’est pour ouvrir les portes de l’histoire. « Nous n’avons pas d’ambition politique, nous voulons tout simplement que les guinéens qui sont dans un coma profond se réveillent et qu’ils comprennent qu’il y’a un danger qui guette ce peuple. Et que ce danger, des hommes éclairés comme nous, avons l’obligation d’attirer leur attention. Donc c’est ce que nous faisons. Nous ne sommes contre personne. Nous sommes contre un Système et ce système nous le combattrons avec toute notre énergie », a-t-il éclairé.

A LIRE =>  La conférence de presse animée ce matin par les nouvelles autorités guinéennes (CNRD)

L’artiste Elie Kamano a été arrêté mardi 17 juillet 2017 pour vouloir manifester contre un éventuel 3ème mandat du Président Condé, avant d’être libérer 24 heures après.

Ibrahima Sory Barry pour Aminata.com
Tel : +224-654-79-50-63

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks