Marie Madeleine Dioubaté, candidate des présidentielles de 2015 est aussi contre l’élection de Mamadouba Tos Camara comme maire de la commune de Matoto. Selon la présidente du parti Rassemblement pour la Paix et le Développement (RPD), cette élection est complètement anti-démocratique.

Elle a fait cette déclaration à l’occasion d’une interview qu’elle a accordée à un média en ligne de la place. « Cette élection est anti-démocratique. Il y a eu des élections qui ont été faites depuis le mois de février 2018, donc ça fait un an.  On a eu du mal à installer tous les conseils communaux, tous les maires. Et puis maintenant l’opposition gagne parce que la mouvance présidentielle n’a gagné aucune élection dans Conakry, ceci veut dire qu’il y a une défiance de la population vis-à-vis du pouvoir. Comme le parti au pouvoir n’a rien gagné, on a refait l’élection pour arranger le parti au pouvoir », a-t-elle dénoncé.

Poursuivant, elle dira, « vraiment que c’est une aberration dans un pays qui se dit démocratique, surtout pour un président qui se dit démocratiquement élu, laisser son ministre de l’administration du territoire permettre de tripatouiller encore des élections, alimenter encore des problèmes dans le pays alors que nous avons  déjà  une fracture qui est là, je trouve que c’est grave, ce sont des incitations à la violence », a ajouté Marie Madeleine Dioubaté.

Depuis mercredi 13 février cette affaire se discute au tribunal de première instance de Mafanco pour trancher entre le candidat de l’UFDG, Kalémodou Yansané et celui du RPG, Mamadouba Tos Camara pour la tête de la mairie de Matoto.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel: (+224) 656 77 52 34

PARTAGER