Rate this post

Lors de l’Assemblée générale du RPG du samedi 26 août, le secrétaire du parti a accusé l’opposition des récupérations politiques du drame survenu à Dar-es-Salam ayant fait 9morts.

Pour le premier vice président de l’Assemblée Nationale, l’opposition cherche par tous les moyens  à rendre le gouvernement responsable de tout ce que se passe. Même les catastrophes naturelles. «Quand les choses se passent de manière directe ou indirecte on retombe tout sur le gouvernement. Le choix de l’Habitation est un acte personnel. A Conakry il y a des zones protégées qui sont prescrites pour l’habitation. Dans certains pays comme le Sénégal vous ne verrez pas des constructions au bord de la mer la corniche est sauvegardée».

S’adressant aux militants il soutien que : «les calamités naturelles qui sont imprévisibles, personne ne peut les prévoir. Elles viennent spontanément et l’homme a très peu de moyen pour les gérer». Selon lui quelque soit la puissance d’Etat on ne peut arrêter une tempête parce que : «c’est naturel, tout ce qui est naturel s’impose»

Saloum Cisé qualifie de ridicule ce que font l’opposition et conseil tout de même. «Les spéculateurs politiques ne cessent de prendre la situation à bras le corps c’est regrettable. Quant on doit faire l’analyse d’un problème il faut que qu’elle soit objective.  C’est comme si on disait que l’éclipse salaire dépend du gouvernement c’est ridicule».

Le secrétaire général du RPG prévient aux responsables du parti «de prendre ses dispositions pour que l’esprit des militants soit sur la droiture. C’est très important, il ne faut pas qu’on se laisse berne».

Pour finir il conseille, «quand quelqu’un vous donne un terrain sur  le long de la rive, au niveau des côtes il faut refuser parce que les tsunamis sont imprévisibles. Et construire au bord de la mer c’est prendre des risques».

Lamarana Diallo

+224 623 27 55 45

flamarana94@gmail.com

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here