Droit de réponse
Droit de réponse

Paris, le 1er août 2019

Suite à l’article publié dans vos colonnes le lundi 29 juillet 2019, nous souhaitons attirer votre attention à l’effet que certaines affirmations, pour lesquelles vous ne fournissez pas de sources et sur lesquelles ni PMU Partenaire ni Yves Vatelot n’ont été interrogés contiennent des allégations malveillantes, gratuites et diffamatoires, visant uniquement à nuire à la réputation de PMU France, PMU Partenaire et Yves Vatelot.

En premier lieu, il serait bon de préciser que PMU Partenaire est une société française immatriculée et fiscalisée en France, à ce titre nous vous fournissons le Kbis (Extrait d’immatriculation principale au registre du commerce des sociétés) dont nous vous laissons le soin de vérifier l’authenticité.

D’autre part, préalablement à la création de la société PMU Partenaire dont PMU France est actionnaire à 34%, des investigations approfondies ont été réalisées par les Sociétés de Courses et l’État Français et ont conclu à l’intégrité de Monsieur Yves Vatelot.

Il est ainsi mensonger d’affirmer que les ministères de tutelle du PMU et les sociétés de courses (Trot et Galop) se sont opposées à la création de PMU Partenaire.

À ce titre nous vous invitons à prendre connaissance de la lettre de la direction du PMU du 20 novembre 2017 jointe à ce document qui fait état de la validation sans hésitation par le Conseil d’administration du PMU, composé de représentants des Sociétés mères (filière hippique) et des autorités de tutelle (ministères du Budget et de l’Agriculture) des investissements directs du PMU en Afrique en coopération avec un investisseur de confiance. C’est dans ce cadre qu’a été créée la structure PMU Partenaire.

PMUP - EXTRAIT_RCS 25.04.2019 Aminita.org
Note DA FT - compte-rendu de délibéré - Aminata.com

Aucun représentant de PMU Partenaire n’a été reçu par la Primature et aucun contrat n’a été conclu avec la LONAGUI. PMU Partenaire, dans le cadre de sa mission pour PMU France qui lui a concédé pour le continent africain l’exclusivité de la commercialisation de la Masse Commune Internationale, a effectivement envoyé un représentant en mai 2019 en Guinée afin de présenter son offre et ses avantages pour l’État, pour les administrations fiscales et de régulation ainsi que les parieurs Guinéens.

Cette visite a eu lieu dans le cadre de l’activité de PMU Partenaire comme cela a été le cas pour d’autres pays d’Afrique (dont huit proposent actuellement la Masse Commune Internationale avec PMU Partenaire) ou lors de réunions avec les LONA (Loteries Nationale Africaines) et n’a fait suite à aucun accord avec la LONAGUI.

Enfin aucun directeur de loterie nationale n’a été limogé suite à un quelconque refus de commercialisation de la Masse Commune, cette information ne peut être avérée et est diffamatoire.

Concernant la condamnation en première instance suite à un encart publicitaire (joint à cette lettre) publié dans le quotidien le Figaro dont vous avez pu trouver des informations sur internet, nous souhaitons attirer votre attention que la procédure d’appel a conclu à la suppression de quelconque amende et que l’affaire est pendante auprès de la Cour de cassation.

Dans le cadre de ses activités PMU Partenaire s’engage à respecter et promouvoir à travers ses partenariats, les engagements de la charte de jeu responsable du PMU et à contribuer à des actions sociales dans les pays où elle est implantée :

• Garantir une offre sécurisée

• Promouvoir le jeu responsable

•  Assurer la protection des mineurs

• Prévenir le risque de dépendance

Par ailleurs, PMU Partenaire est auditée annuellement par des commissaires aux comptes indépendants du cabinet Deloitte et est en conformité avec la réglementation française en matière de lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent (Loi Sapin 2, Agence française anticorruption et recommandations TRACFIN).

PMU Partenaire commercialise sous la marque PMUBET des paris sur les courses de chevaux, le sport et d’autres supports de jeux et ce sur tous les types de supports (internet, mobile, terminaux de paris etc). PMU Partenaire adapte son offre aux besoins de ses partenaires (opérateurs privés ou publics disposant de tous les agréments nécessaires), de la connexion à son système jusqu’à la mise à disposition de terminaux ou sites internet de prise de paris.

Tout cela démontre, Monsieur le Rédacteur en Chef, que le respect de ce cadre réglementaire a toujours été fondamental pour le PMU et PMU Partenaire qui ont su se construire une solide réputation d’opérateur de confiance qui dépasse aujourd’hui les frontières françaises. PMU Partenaire et Yves Vatelot dénonce donc vigoureusement les accusations calomnieuses dont ils ont fait l’objet dans l’article publié. PMU Partenaire ne transigera pas avec son image et son intégrité. Elle défendra son bon droit, celui de ses partenaires et des parieurs avec la plus vive énergie.

 

Veuillez recevoir, Monsieur le rédacteur en chef l’expression de nos salutations les plus distinguées.

 

 

 

 

La direction de PMU Partenaire

&

 

François Bouy

Directeur du développement