De nombreux observateurs se posent la question de savoir pourquoi le Préfet de Dinguiraye, le Lieutenant-Colonel Mamadou Lamarana Diallo refuserait d’appliquer la décision de son Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, relative au rétablissement du président du District de Parawol-Djagui, Amadou Gnogou Barry à son poste ?

Ce dernier a été suspendu ‘’illégalement’’ par le Maire de la Commune Urbaine de Dinguiraye, Amadou Tidiane Bah, le 23 décembre 2018. 8 jours après, le département en charge de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, a dans un courrier en date du 31 décembre adressé au Gouverneur de Faranah et au Préfet de Dinguiraye, demandant la levée de cette suspension. Le Gouverneur, Lancei Condé a quant à lui obéit à cette demande : « Moi, dès que j’ai reçu la notification de mon Ministère, j’ai demandé au Préfet de dire au Maire de s’exécuter » a-t-il indiqué.    

Le Préfet étant absent lors de cette décision, comme ce fut la plupart des cas, le Secrétaire général chargé des collectivités de la Préfecture de Dinguiraye a voulu exécuté cette décision comme souhaité par le Gouverneur de la Région administrative de Faranah dont relève la Préfecture de Dinguiraye. Mais, il aurait été empêché par son chef qui aurait demandé son arrivée. C’est ce qui fut fait. Maintenant, depuis son retour à Dinguiraye qu’a-t-il fait dans ce dossier ?

Selon des indiscrétions, il souhaite à ce que le président du District de Parawol-Djagui soit purement et simplement demu de ses fonctions.

Toutes nos tentatives pour avoir le Préfet sont restées sans suite. Contrairement au Maire, qui nous a dit attendre la décision du Ministre de l’Administration avant toute autre décision contraire. Donc, à Monsieur le Ministre, Général Boureima Condé de réagir.

Oumar M’Böh pour Aminata.com

+224 622 624 545/666 369 744

mbooumar@gmail.com