A LA UNEJustice et Droit

Report du procès du 28 septembre: «cela donne raison aux critiques selon lesquelles, il y a eu la précipitation », dixit Me Mohamed Traoré

Ouvert le mercredi 28 septembre 2022, le procès dans le massacre du 28 septembre 2009 a aussitôt été renvoyé au 04 octobre prochain pour cause du retard accusé quant à la réception par la défense, des éléments et la non constitution des avocats pour certains accusés à en croire Me Paul Yomba Kourouma. Ce report au vue de la loi, est bien raisonnable à entendre Me Mohamed Traoré, conseiller au CNT qui donne d’ailleurs raison à ses confrères qui évoquaient au préalable la question sur l’impreparation.

Après la notification sur leur sort au tribunal Adh oc construit dans l’enceinte de la Cour d’Appel de Conakry, les inculpés ont à tour rôle décliné leur identité. De cette étape, a suivi la réaction des avocats de la défense qui n’ont pas tardé sollicité le report du jugement pour le retard accusé dans l’acquisition du document. Pour maître Mohamed Traoré, cela donne raison à ceux-là qui ont parlé de précipitation quant à la tenue de ce procès.

Me Mohamed Traoré, avocat inscrit au barreau de Guinée

«Je pense que ce report n’est pas quelque chose de particulier à cette juridiction. Il est arrivé partout dans le monde que quand un procès commence qu’il soit reporté lorsque les raisons sont souvent fondées. Hier les confrères avocats de façon générale ( défense et partie civile) ont souligné le fait que le dossier n’a pas été mis à leur disposition. Or dans un procès de ce genre, il serait hasardeux et même dangereux pour eux de prendre la parole afin de venir défendre leurs clients», a signifié Me Traoré au micro de nos confrères d’Espace.

A LIRE =>  Coup d'État au Niger: les annonces du général Tiani éloignent «un peu les chances de trouver un compromis politique»

Pour cet homme de droit, cela pourrait renforcer certaines critiques selon lesquelles il y a eu un peu de précipitation dans l’organisation dudit procès.

« Normalement ce n’est pas à l’ouverture de l’audience que les avocats auraient dû demander la mise à leur disposition du dossier. Cela devait se faire bien avant l’audience»,a-t-il mentionné.

Sâa Robert Koundouno

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »