En marge de l’enterrement de ses quatre militants tués par balles le 14 mars 2018, Cellou Dalein Diallo président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) à dénoncé une haine du président Alpha Condé contre ses partisans.

Selon ses dires, c’est cette haine qui a poussé le chef de l’État à ordonné l’extraction du corps de Boubacar Barry de la morgue de l’hôpital Ignace Deen.

« Lorsqu’on a ôté la vie à un citoyen, on a violé son droit le plus important. Pourquoi cette indifférence d’Alpha Condé, de son gouvernement et de sa justice ? Comment peut-on expliquer cela ? C’est par la haine ? Comment peut-on expliquer qu’on extrait de la chambre froide le corps de Boubacar Barry ? Un mort ? Mais c’est ce hakkè (péché) qui va emporter Alpha Condé. On ne doit pas faire la guerre à un mort », a-t-il lancé au président Condé.

Le chef de file de l’opposition Guinéenne a invité ses partisans à ne pas céder à l’intimidation, de continuer le combat jusqu’à la libération de leur pays.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com