Rate this post

C’est à l’occasion de la journée internationale de l’écrivain africain, que le club littéraire du centre culturel franco guinéen (CCFG), a profité pour honorer mardi 7 novembre 2017, l’un des écrivains guinéens.

C’est le CCFG de Conakry qui a servi le cadre de la remise officielle de la primée de la troisième édition du projet florilège du club littéraire.

La cérémonie a marqué la présence des grands auteurs du pays et le coordinateur général de Conakry mondiale du livre.

Des élèves provenant de certains établissements de la place ont été conviés, une occasion pour eux de rencontrer des écrivains guinéens.

Une exposition des images de certains auteurs a été faite. Une façon de permettre aux invités de les découvrir certains hommes de l’écriture guinéens.

Dans son intervention, la vice-présidente du club littéraire, Aminata Leno a rappelé que l’objectif de l’activité est de permettre aux étudiant d’échanger avec des grands auteurs guinéens.

“Nous décernons depuis trois ans un de nos écrivains le prix du grand Baobab. Nous faisons cela pour contribuer à l’épanouissement de la lecture dans notre pays. Nous invitons des élèves pour qu’ils apprennent à connaitre nos auteurs et échanger avec eux. Nous voulons que les guinéens cultivent la lecture comme un sport national, a-t-elle déclaré.

De son côté, le coordinateur général de Conakry capitale mondiale du livre, Sansy Kaba Diakité a réitéré son engagement à accompagner le projet. Il a aussi rappelé que ce projet est intégré parmi les activités de Conakry capitale mondiale du livre pour l’année 2017.

Après les interventions des officiels, les écrivains ont été présentés publiquement dans la salle avant de passer à la présentation de la nominée de cette troisième édition.

Pour cette année, le prix du grand Baobab est a été décerné à l’inspectrice Régionale des sports, de la culture et du Patrimoine historique de Labé, Hadja Zénab Koumanthio Diallo. Elle est la première femme écrivaine de Guinée.

Elle succède Lamine Camara (CAPI) qui avait été primé lors de la deuxième édition et Djibril Tamsir Niane qui a été le premier à être honoré lors de la première édition.

Le club littéraire du CCFG a été créé en 2012 et la journée internationale de l’écrivain africain a commencé à être célébrée en 1992.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel: (+224) 620 10 70 71

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here