Une femme en état de famille a été arrachée à Boulliwel dans Mamou pour se retrouver à Koundara en pleine inconscience.

Ses ravisseurs, deux hommes dont un militaire et une femme.

Selon Alhassane Sidibé l’époux de la victime,sa femme en état de famille avancé était allé très tôt à sa consultation prénatale et c’est sur le chemin du retour alors qu’elle cherchait une occasion pour rentrer la femme du groupe des ravisseurs l’a interpellé pour lui confier son bagage,un sachet d’avocat le temps de réajuster son pagne, après cet exercice,elle lui demande de bien vouloir accepter un sacrifice auquel elle veut consentir au profit de son fils en voyage,alors elle sort des anciennes coupures de 10000 non valide qu’elle lui tend,dès qu’elle y touche elle perd le nord et suit les ravisseurs sans résistance.

Par chance pour elle, tout le trajet jusqu’à Koundara elle a gardé les yeux fermés endormant  la méfiance des ravisseurs qui la tenaient sur leurs genoux pendant que le militaire conduisait le véhicule.

A Koundara, les ravisseurs font halte et rentrent dans une cour pour discuter pensant que la jeune dame dormait à poing fermé,alors elle en profite pour s’échapper et prend le large.

Dans sa fuite,elle croise un inconnu à qui elle raconte son malheur,ce dernier l’aide à retrouver les autorités qui la conduisent au syndicat.

A son tour,le syndicat l’embarqua sur Labé et la remit aux services de sureté qui prirent soin d’alerter ses proches.

A l’heure d’écrire ces lignes Alhassabe Sidibé a retrouvé sa celle qu’il pensait avoir perdu pour de bon et serait sur le retour à Gouba son lieu de résidence.

Ousmane K. Tounkara

 

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here