orange guinee guicopres uba guinee votre

Convention Nationale du PGSD : Elie Kamano désigné candidat aux élections présidentielles du 18 octobre

A l’occasion de la Convention Nationale du Parti Guinéen pour la Solidarité, la Démocratie et le Développement (PGSD) tenue ce dimanche 9 août 2020, Elie Kamano, Président du dit parti a été plébiscité pour représenter le parti aux élections présidentielles du 18 octobre 2020. Cette cérémonie festive a eu lieu au sein de leur siège dans le quartier Yembéya, commune urbaine de Ratoma.

 

D’entrée du jeu, c’est Mamadi Diallo, le conseiller juridique du parti PGSD qui a lu le discours de bienvenue tout en présentant le résultat des résolutions issu des différentes structures du parti. Il a affirmé dans ses propos que : « le PGSD, après consultation de la base et de toutes les antennes régionales a décidé de présenter monsieur Elie Kamano comme candidat du parti aux élections présidentielles du 18 octobre 2020 », a-t-il révélé devant des nombreux responsables et militants.

Prenant la parole, Elie Kamano a commencé par demander à ses militants d’observer une minute de silence en la mémoire de tous les défunts politiques. Il a ensuite exposé les raisons qui l’ont poussé à se porter candidat à la course aux élections présidentielles. « J’ai été très engagé dans mon activisme au sein de la société civile à travers des marches et revendications de toutes sortes, ça m’a couté plusieurs fois la prison, des violences verbales et même physiques, mais je n’ai jamais abdiqué ni capituler. Ayant constaté que la situation n’a pas changée, j’ai réalisé qu’il faut qu’on vienne aux affaires pour imposer l’égalité pour tous et l’émergence d’une nouvelle génération qui va offrir le bien-être aux guinéens et la cohésion sociale », a-t-il dit.

Il a poursuit pour faire comprendre à la classe politique guinéenne que tous les moyens ne sont pas permis pour accéder au pouvoir. Selon lui, il existe deux voies qui sont fréquemment utilisées mais il préfère l’une d’entre elles. « La première voix s’exprime par les protestations, les manifestations, voire même des émeutes qui conduisent souvent les pays dans un chaos indescriptible et la seconde par les urnes. Mais Alpha Condé n’est pas arrivé par les armes, il est arrivé par les urnes. Alors s’il se présente, allons le battre dans les urnes en Octobre pour mettre notre emprunte dans la gouvernance de la Guinée. Faisons en sorte que ses élections soient une sanction que le peuple devra infliger au système corrompu et insoucieux de la précarité des conditions de vie de leurs compatriotes. Faisons en sorte que comme dans les autres pays, les urnes soient notre plus grand moyen de recours », a lancé l’ancien reggae man reconverti en politique.

Par ailleurs, le PGSD a un programme de société qui touche presque tous les secteurs majeurs de la vie d’une nation. Notamment sur le plan politique, économique, culturel et sportif et sur le plan du financement.

Abdourahmane Diallo

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »