Gassama Diaby, ministre de la citoyenneté et de l'unité nationale
Gassama Diaby, ministre de la citoyenneté et de l'unité nationale

Sans doute, pour les observateurs avertis, le ministre de la citoyenneté et de l’unité nationale bénéficie d’un appui indéfectible du Chef de l’Etat, Alpha Condé. Des bonnes initiatives salvatrices pour la paix et la concorde nationale, Gassama Diaby n’en manque pas. Pour les réaliser, le ministre a toujours compté sur le soutien du premier magistrat du pays.

La dernière en date est la création de l’Agence nationale pour la promotion du civisme et de la nation. Le projet a été approuvé à l’unanimité lors du conseil des ministres présidé par le président de la République. Dans ses attributions, figure en droite ligne, l’organisation de la semaine nationale de citoyenneté.

Étonnant quand même pour certains. Car, l’année dernière, n’ayant pas obtenu le soutien des autorités, le ministre Gassama Diaby s’était officiellement retiré de l’organisation de la SENACIP. Oui, des personnes tapies dans l’ombre ont régulièrement mis des bâtons dans les roues de son département. La personne Gassama à la SENACIP constituait un problème pour certains. C’est pour cela qu’il s’était officiellement retiré. Malgré son retrait, un autre projet plus grand que la SENACIP a refait surface avec l’appui du Chef de l’Etat.

La nouvelle agence inclut la SENACIP, une manière pour Alpha Condé d’exprimer sa gratitude à l’égard de son ministre, qui s’emploie sur le terrain à recoudre le tissu social. Que ça soit de la SENACIP ou de l’Agence, Gassama Diaby fait son travail, en retour, Alpha Condé sait bien dire merci à son ministre en lui apportant son soutien indéfectible.

Aminata.com

PARTAGER