Au sortir d’une plénière jeudi 10 août, le responsable du département de la communication et de l’information de la CENI, Charles André Soumah, a accusé le président sortant Bakary Fofana d’avoir concocté et fourni, sans l’aval de l’institution, un nouveau chronogramme électoral au ministère de l’Administration du territoire.

Aux dires de Charles André Soumah, pour faire passer ses manèges, Bakary Fofana aurait consulté un cabinet indépendant pour l’élaboration d’un cahier de charge pour l’audit  du fichier électoral. «Monsieur Bakary n’en a pas la capacité. Il n’est pas un technicien en la matière. D’abord, il a travaillé avec qui? A la CENI, il y a les départements techniques, mais il n’est avec aucun département technique.  Et certains commissaires qui sont là, sont en train de travailler sur le cahier de charge et sur le projet de chronogramme. Imaginez-vous les opérations, la planification y compris la logistique,  si Bakary dit qu’il peut fournir un chronogramme, c’est faux.  Il ne peut pas parce qu’il n’est pas technicien en la matière», a-t-il martelé.

Et de préciser qu’à la CENI, chaque commissaire à son domaine des compétences. «Moi, je ne connais que le département de communication. Qu’est-ce qu’il faut comme plan stratégique de communication? Mais monsieur Bakary, il n’a pas la capacité. Il n’a jamais même été formé par Bridge qui est un domaine qu’une personne doit s’approprier pour pouvoir ficeler les opérations électorales», a ajouté M. Soumah.
Ibrahima Sory Barry

+224 654-79-50-63

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here