orangeguinee guicopresse UBA

Cellou Dalein Diallo, Kassory Fofana, Damaro et autres bientôt à la barre

Un observateur de la scène politique compte porter plainte contre certains leaders politiques et cadres guinéens. Cette annonce a été faite après avoir lu sur l’internet que le président de Ballais Citoyen Sékou Koundouno ait porté plainte contre Dr Ousmane Kaba, président du parti PADES, dont la communication a d’ailleurs été littéralement falsifiée et pour participation à une réunion de la coordination de la Haute Guinée.

Selon lui, il s’agit d’une tentative de harcèlement ethnique  évidente. « Faisant partie moi aussi de la société civile, et pour une question d’équité devant la justice, mon ONG va bientôt formuler des plaintes d’éthnocentrisme contre Cellou Dalein Diallo, Faya Millimono, Kory Kondiano, Amadou Damaro Camara, Kassory Fofana etc… », a indiqué Dr Moussa Mara de l’ONG Liberté pour tous.

Voici les charges qui sont à l’encontre de ces personnalités.

  • Cellou Dalein Diallo a tenu un fameux discours à Chicago le Dimanche 17 Août 2014 dont son ONG détient la copie où le leader de l’UFDG a dit en substance en montrant Dr Ousmane Bangoura comme représentant de la Basse Côte, « nous reconnaissons que les soussous nous ont hébergé et que nous sommes leurs maître coraniques et qu’ils voteront pour nous en 2015 » et « Qu’en cas de guerre, ils nous soutiendront ».

Le 14 juin 2014, la coordination Hal pular s’est réunie à Dakar pour  réconcilier le Président et le vice-Président de l’UFDG Cellou Dalein et Bah Oury sous l’égide du doyen El Hadj Saikou Yaya BARRY.

 

  • Ce qui est pardoxal, c’est bien le cas d’Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire RPG ARC EN CIEL qui a initié la rencontre et a escorté les femmes de la Haute Guinée au siège de la coordination Manding afin de favoriser la réconciliation des leaders politiques de cette région avec le Président Alpha Condé. Il a ensuite accusé Dr Kaba de régionalisme alors que ce dernier n’a été qu’un invité à la réunion qu’il a provoquée.

 

  • Sékou Koundouno, Kory Kondiano et Mohamed Diaré pour avoir participé récemment à une réunion de la Forêt le Dimanche 03 juin 2018 pour décider la participation de Patrick Millimono au dernier gouvernement comme Ministre de l’élévage.

 

  • Faya MIllimono de BL, Jean Marc Telliano de RDIG, Papa Koly Kourouma du parti GROUP, lors de la conférence de presse qui a regroupé les leaders de la Forêt pour soutenir Desiré Haba, un militant de RDIG arrêté par le préfet de Guéckedou le samedi 18 mars 2017. Le modérateur a précisé « ce sont les leaders politiques de la Guinée Forestière qui sont là »

 

  • En outre, en 2015, le feu Jean Marie Doré a regoupé les leaders originaires de la Forêt cités ci-dessous pour choisir un seul candidat à l’élection présidentielle. Le choix a porté sur feu George Faraguet Ghandi Tounkara.

 

  • Il y a juste quelques semaines, le président Alpha Condé a regroupé les cadres de la basse côte en vue de les réconcilier et de les amener à supporter le PM Kassory le samedi 07 juillet 2018.

En plus, Kassory a soutenu pendant la campagne des élections législative de 2013 que seuls les « Soussous bâtards voteront Alpha Condé ».

En conclusion, l’ONG Liberté pour tous est en train de constituer en partie civile contre tous ces leaders politiques et ceux de la société civile.

Par Dr Moussa Mara, retranscrit par Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »