AMS est une société sous traitante de la SAG, pour une durée bien determinée (3 ans 2014- 2017),  Cette société avait remplacé “MOLMAN” mais elle, en rentrant elle a négocié avec AMS pour continuer avec ses employés car ce sont des pères de famille et ils travaillent bien.

Finalement, un consansus fut trouvé entre eux et la société AMS a continué avec les anciens travailleurs de Molman qui avait fait plus de 10 ans.

 

AMS avait un contrat de 3 ans ,ce contrat a pris fin le 31 octobre dernier.

C’est la société ENGIL GUINEE qui est venue pour remplacer AMS, mais elle, avec AMS il n’ya pas eu de négociation  par rapport aux conditions des employés.

 

Cette société a lancé un appel d’offre que même si les anciens travailleurs veulent ils  peuvent deposer leur dossier, qu’elle veut reprendre tout  à zero pour pouvoir récruter des travailleurs qualifiés.

 

C’est ce qui n’a pas plu  les anciens travailleurs d’AMS, ils disent net qu’aucun récrutement ne sera fait sans qu’eux d’abord ne soient reconduit.

 

Le jeudi dernier 02 novembre 2017 le président des syndicats des travailleurs d’AMS Yamoussa Doumbouya avait parlé dans les differentes radios en agitant tous les travailleurs d’AMS de se revolter contre ce recrutement.

 

Ce vendredi 03 novembre 2017, les travailleurs d’AMS et leurs femmes avaient envahis la cour de la préfecture  vers les 15 heures avec le slogan ” tout sauf ça à siguiri ici”

 

Finalement il a été ordonné par le gouverneur de la ville de Kankan El hadj Mohamed Garé(Général), d’arrêter immediatement le président des syndicats Yamoussa Doumbouya qui a poussé les gens à la violence, car en ce moment même la route de la SAG était bloquée par les femmes  de ces travailleurs refusés par ENGIL GUINEE.

Cette arrestation a de plus agravé la sitution, car la nuit du vendredi 03 au samedi 04 novembre 2017, ces mêmes travailleurs et leurs proches suporters se sont violemment inséres dans la cour du prefet El hadj Ibrahima kalil keita  pour la libération immediate de leur Syndicat Yamoussa Doumbouya,

 

avant l’intervention des forces de l’ordre , ils ont cassé les vitres des 3 camions bennes recemment offert par le professeur Alpha Condé à la commune de siguiri et brulé certains biens du préfet. Des coups de feu , des gaz l’accrymogènes ont été enregistrés dans les bandes de 23h – 00h devant la résidence du prefet.

 

A la dernière minute,

Ce samedi matin  bonheur 04 octobre les femmes de ces travailleurs de  bourré ont bloqué le passage, qu’il faut que leurs maris soient repris.

 

Il faut le retenir que cette situation sera très tendue car ceux qui ont aussi fait leur depôt de dossier sont plus nombreux que les anciens travailleurs, car eux ils sont au nombre de 450 employés, et ceux qui ont fait le dépôt depassent 1700 personnes.

Ceux la aussi veulent se manifester contre ces anciens travailleurs :<<parce qu’ils ne veulent pas le bonheur des autres. Que ce n’est pas une obligation sur la société de leur reprendre. Que s’ils font que ce recrutement soit arrêté,  ça se passera très mal entre nous. Ont martelé certains candidants.

 

Nous y reviendrons.

 

Mamadou hawa keita dépuis siguiri pour aminata.com

Tel:+224623547816

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here