Sidya Touré, président de l'Union des forces républicaines (UFR)

La disparition de 21 millions d’euros de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG) révélée par les grandes gueules(GG) de la radio Espace continue de susciter des réactions. Invité ce jeudi 5 septembre 2018 dans les GG, Sidya Touré président de l’Union des forces républicaines (UFR) a fait une invite au gouverneur de la BCRG.

Pour le haut représentant du Chef de l’État, les autorités de la BCRG doivent se prononcer pour éclairer la lenterne des guinéens sur ce dossier implicant la société MMS chargée du transport de l’argent de l’institution.

Selon l’ancien premier ministre, la Banque centrale est la pierre angulaire de l’économie dans un pays.

Aux dires de Monsieur Touré, la BCRG fixe les taux de base, maintient l’inflation, elle fait en sorte que les crédits soient distribués dans de bonnes conditions pour que le système libéral puisse fonctionner.

À en croire cet économiste, cela ne repose sur rien d’autre que la confiance.

« Donc quand cette confiance n’existe pas, comme c’est actuellement le cas, sur sur un dossier aussi sensible, le gouverneur doit monter au créneau pour faire une conférence de presse et expliquer clairement ce qui se passe. Dans ce domaine, le doute n’est pas permis », a-t-il indiqué.

Ces dernières années, plusieurs dossiers de ce genre implicant la BCRG ont été révélés par la presse. Une forte somme d’argent appartenant à cette banque avait été saisie à Dakar.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

PARTAGER