A LA UNE

Actualité guinéenne, résumé de la journée du Samedi, 11 juin 2022 :

Avant de quitter Labé ce Samedi 11 juin, le Premier ministre s’est rendu au quartier Koulidara sur le site de construction du village artisanal de la ville. Les travaux lancés il y a trois mois évoluent à la satisfaction du ministre de la Culture, du Tourisme et de l’artisanat. Selon Alpha Soumah, « dans 10 mois, tous les corps de métier de l’artisanat de Labé auront leur pavillon dans ce centre de formation, de production, d’exposition et de vente ». Le village artisanal de Labé sera composé de 11 bâtiments.

Pour clôturer la troisième semaine de l’immersion gouvernementale à l’intérieur du pays, le Premier ministre a animé une conférence de presse qui a porté sur l’étape de Labé. 

Pour Mohamed Béavogui, se rendre sur le terrain avec tout le Gouvernement a été « une idée géniale ». Il a exprimé sa gratitude au Président de la Transition d’avoir eu cette initiative. Les ministres des Affaires Étrangères et de la Santé, qui accompagnaient le Premier ministre à la conférence de presse ont confirmé que d’une part, « l’exercice renforce la cohésion gouvernementale », et d’autre part, il aide à mieux cerner et prioriser les préoccupations des populations.  « Les détails et l’urgence des besoins relèvent des contacts » a souligné Dr Morissanda Kouyaté. Son collègue de la Santé, Mamadou Pèthè Diallo,  a précisé : “nous sommes restés dans la posture d’écoute ».

A LIRE =>  Le procureur Général Charles Wright considère que c’est une violence nécessaire pour refus d’obtempérer

L’actualité de ce samedi a aussi été dominée par les assemblées générales des partis politiques. 

A l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), la séance a été présidée par le vice-président du parti chargé des questions économiques, Kalémoudou Yansané. A cette occasion, il a dénoncé « l’implication » du préfet de Gaoual dans l’empêchement de la tenue d’une réunion de l’UFDG à son siège à Gaoual. Sur la manifestation annoncée par le front national pour la défense de la constitution (FNDC) s’il n’a pas donné d’instructions aux militants de prendre part ou pas à cette dernière, Kalémodou Yansané a tout de même déclaré que c’est comme si l’UFDG et le FNDC étaient dans la même barque.

A l’Union des Forces Républicaines (UFR), les responsables semblent résolus à sortir le 23 juin prochain pour répondre à l’appel du FNDC qui projette une manifestation pacifique et citoyenne. L’information a été donnée par son Secrétaire exécutif, Saikou Yaya Barry. 

Au Parti de l’espoir et du Développement National (PEDN) Elhadj Lanssana Kouyaté, président dudit parti a réitéré sa position sur la reprise des manifestations de rue dans le pays par le FNDC et certains acteurs politiques. Lansana Kouyaté rappelle aux membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), qui prévoient une manifestation le 23 juin 2022, qu’il ne veut en rien exposer cette transition à des violences.

A LIRE =>  Miada(Siguiri)un enfant de 5 ans tue son frère de 7 ans à l'aide d'un fusil

Cheick Alioune !

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »