A LA UNE

Actualité guinéenne, résumé de la journée du mardi, 29 mars 2022 :

L’actualité de la journée a été largement dominée par le duel qui oppose le Procureur Général près la Cour d’appel de Conakry, Alphonse Charles Wright et le Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale, Direction de la Justice militaire, le Colonel  Bala Samoura, qui se sont ouvertement attaqués l’un à l’autre par médias interposés.
Suite à ces agissements qui ont été largement commentés dans la presse et sur les réseaux sociaux, le ministre  de la justice et celui délégué à la défense ont décidé de suspendre tous les deux de leurs fonctions.
Sur le plan  politique,  le groupe des 58 partis a dans une déclaration salué la décision du gouvernement de finaliser la création d’un cadre formel de dialogue et les rencontres qui ont eu lieu, à cet effet, entre le Ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation et les représentants des coalitions politiques. Il a réitéré ses revendications, qui sont entre autres, la mise en place d’un cadre formel de dialogue, la publication de la liste nominative des membres du CNRD et la mise en place d’une juridiction spéciale dédiée aux crimes de sang et destructions des biens lors des manifestations.
La confédération générale des entreprises de Guinée, la chambre du commerce, de l’industrie et d’artisanat de Guinée, et le syndicat ont, à travers une déclaration rendue publique ce mardi, félicité les signataires du dernier accord concernant le développement du gisement de Simandou entre le gouvernement guinéen et plusieurs partenaires évoluant dans le domaine minier. Ils ont exprimé leur volonté à coopérer.
La Direction générale du Garage du gouvernement a lancé ce mardi, une formation à l’intention des chauffeurs dudit service. Cette formation qui va durer 25 jours va concerner dans un premier temps une cohorte de 25 chauffeurs tirés d’un lot de 280. L’objectif est de les outiller sur les notions de civisme, de bon comportement et de bonne moralité.
À Siguiri, un groupe de jeunes surchauffés ont manifesté dans la matinée devant le siège de la commune urbaine pour exiger le départ du maire. Ces jeunes frondeurs qui ont régné en maîtres sur la principale voie du centre administratif de Siguiri, étaient munis de pancartes sur lesquelles on pouvait lire des slogans hostiles au maire. Après la manifestation, les différentes parties, à savoir, le maire Koumba Sékou Magassouba,  les conseillers communaux, les jeunes manifestants, les cadres et les sages ont été reçus par le préfet Douramoudou Keita, dans la salle de conférence de la préfecture pour trouver une solution consensuelle.
Cheick Alioune !
A LIRE =>  Assises Nationales: pour un pari gagné, Rose Pola compte sur la participation et le rôle de la presse
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »