orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

10e Assemblée Générale Virtuelle de l’UFDG : le direct stoppé net, encore Alpha ! (Opinion)

10e Assemblée Générale Virtuelle de l’UFDG : le direct stoppé net, encore Alpha ! (Opinion)

Ce samedi 10 juillet, se tenait la 10ème Assemblée générale virtuelle de l’UFDG quand elle a été sevrée de son direct habituel. À défaut d’arracher les fils, brouiller les machines et bouffer les animateurs, ils se sont résolus à couper l’internet insidieusement en jouant sur le ciblage.
Subjugué par les capacités de résilience herculéennes du leader Cellou Dalein Diallo et de son équipe de communication, le peuple a toutefois pu s’offrir en différé l’occasion et le plaisir de découvrir toute la richesse des travaux de cette rencontre bi-hebdomadaire où est porté au bout du monde et à la connaissance de tous, via les technologies de l’information et de la communication, le triste sort réservé aux Guinéens et à la démocratie sous la dictature maniaque et machiavélique de l’homme rusé décrit par le capitaine Moussa Dadis Camara dans une célèbre interview avec une presse étrangère.
Même si, nous le savons, la GUILAB s’évertuera à nier encore ce qui vient de se produire, la fibre optique, plutôt la « fièvre optique » du « back-gun » national, l’un des échecs assumés ou en gestation du « goubernement du Pro-faussaire » satrape Condé est la nouvelle trouvaille pour tenter d’éteindre une approche politique digne de l’inventivité de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée.
Certains esprits malins poseront certes la question de savoir pourquoi les précédentes assemblées générales virtuelles n’ont pas été entravées ? Comme d’habitude et en vain, ils essayeront toujours de se défendre, ces fossoyeurs et faussaires de la République.
En effet jusque-là, l’UFDG avait recours aux services de la téléphonie mobile pour animer ses assemblées bi-hebdomadaires et comme tout démocrate et tout patriote soucieux du devenir de la nation, il s’est agi pour une fois de croire ou du moins, de tester l’engagement de certains services de l’administration à oser rêver en assurant leurs missions régaliennes en faveur des citoyens dans un domaine aussi universel qu’égalitaire : l’internet pour ceux qui le peuvent à défaut de tous !
Mais c’était sans compter l’impossible métamorphose de la « voyoucratie » (é_mou_émassara_ma), qui se radicalise encore davantage en attendant la fin de la récréation.

A LIRE =>  "Mon rapport médical a été insidieusement tronqué" (Etienne Soropogui en prison)

Loin de jeter l’anathème sur les fournisseurs d’accès à internet, en l’occurrence notre partenaire pour la fibre optique, nous rendons le gouvernement entièrement responsable de la coupure d’internet au cours de notre assemblée générale virtuelle (AGVIR) de ce 10 juillet 2021.
Si ce n’est pas la fibre « épileptique », (il y a mille manières pour qualifier ces amateurs), ça ne peut être qu’autrement, c’est-à-dire la recherche des voies et moyens permettant de poursuivre le combat démocratique en toute responsabilité.
Il en sera ainsi, aussi longtemps que nécessaire face au gel du siège national de l’UFDG et des bureaux du président Cellou Dalein Diallo qui s’est d’ailleurs vu confisquer son passeport depuis quelques mois en plus d’être retenu de force dans son pays, lui, son épouse et ses proches collaborateurs.
Pendant ce temps, plusieurs cadres, militants et sympathisants du parti croupissent injustement en prison. Nul doute que tous ces agissements vont s’estomper de manière inévitable et irréversible à un moment ou à un autre car tout est éphémère sauf la puissance de Dieu. Wassalam !

Bourgui & Baba

Share and Enjoy !

Shares
A LIRE =>  BRUXELLES : LE FNDC EN ORDRE DE BATAILLE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »