Un enseigne engrosse une mineur à Labé
Un enseigne engrosse une mineur à Labé

Après une  courte  accalmie, les  viols  refont surface  dans  la  région de  Labé. Après  qu’un  vieil  enseignant soit  tombé  dans  la  tentation  avant  de  recourir  à  l’avortement  sur  mineure  la  semaine  dernière, cette  semaine  s’ouvre  sur  le  rebondissement  d’un  autre viol sur  mineur commis  il  y a  un  mois par  un  jeune  homme  sur  sa cousine.

Une  fille  à peine  pubère que  son  cousin sur  instruction  de  son  père  conduisit à Tougué  chez  sa  grand-mère a  été  violée  par  son  cousin  en  cours  de  route  et  à deux  reprises et  comble  du  malheur  devant l’omerta de  la  famille une grossesse  s’en  est  suivi.

Rencontrée, la  victime  nous    servi  sa  version  des  faits :

« le  grand  frère  de  mon  papa  a  intimé  l’ordre  à  son  fils, mon cousin Amadou  Oury  de  me  conduire chez  ma  grand  mère, je  ne  voulais  pas  monter  sur  la  moto ,l’oncle  m’a  roué  de  coups et  j’ai  fait  le  voyage  malgré  moi en  cours  de  route, mon  cousin  a  fait  deux  haltes  pour  me  prendre et abuser  de  moi…

A notre arrivée, j’ai  expliqué  à  ma  grand-mère  qui s’est  empressé  de  dire de  ne  le  répéter  à  personne, m’enjoignant  de  ne  pas  dénoncer  mon  cousin pour  ne  pas  entacher  l’honneur  et  le  prestige  de  la  famille. Ma grand mère m’a  aussi  dit de  vite  laver  le  pagne  taché  du  sang virginal, un  mois  s’est  écoulé  depuis  et  je  suis  enceinte… »

Sous  le  choc, la  mère  de  la  fille a eu  l’information  sur  l’état de  sa  fille  par sa  sœur malgré  la  douleur  elle  ne  souhaite  qu’une  chose : justice.

« Mon  vœu le  plus  ardent  est  que  justice  soit  faite… »

Ce  lundi 14 mai, en  principe l’affaire  doit  échouer  entre  les  mains  des  agents  du  commissariat  urbain  de  police  de  Labé.

                                                                                                                                         Ousmane K. Tounkara

PARTAGER