Rate this post

Au cours de la visite du président ivoirien Alassane Ouattara ce jeudi 26 octobre 2017 à Conakry, la création d’une monnaie unique dans la communauté économique de l’Afrique de l’Ouest(CEDEAO) est l’un des sujets phares abordés par Alpha Condé et son hôte.

Au sortir de ce tête-à-tête, le chef de l’Etat guinéen Alpha Condé et président de l’union africaine(UA) a fait savoir que des travaux sont en cours pour la réalisation de ce projet en 2020.

« Au niveau de la CEDEAO, nous avons l’intention de faire une monnaie unique en 2020, donc j’ai une réunion à Niamey avec les présidents ivoirien, nigérian, ceux du Togo, du Ghana et du Niger pour qu’on arrive à créer une monnaie unique », a annoncé le numéro1 guinéen.

Et le président Condé de poursuivre : «Ils ont pris un certain nombre de décisions qui nous font avancer et que nous rendrons compte au sommet de la CEDEAO en décembre».

S’exprimant sur le prochain sommet Union africaine-Union européenne, Alpha Condé a promis que cette rencontre sera un grand succès.

 

« Nous avons affirmé que ce sommet va se tenir à Abidjan et que l’union africaine doit non seulement parler d’une seule voix, mais aussi faire en sorte que les Africains s’entendent. Donc nous nous sommes mis d’accord sur une certaine modernité et des dispositions sont prises pour que tout se passe bien sans incident. Nous allons montrer que nous sommes unis quelques soient les divergences. Ce sommet sera un succès, le président Ouattara a tout mon soutien », a-t-il annoncé.

De son côté, le président ivoirien s’est heureux que le président de l’UA ait endossé définitivement cette décision. «La Côte d’Ivoire prendra toutes les dispositions nécessaires qui ont été arrêtées avec le président de la Commission», a-t-il promis. La crise au Togo a aussi été abordée par les deux chefs d’Etats.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com
(+224) 622 304 942

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here