Libre OpinionPolitique

Projet d’alliance UFDG-UDG: les militants de Cellou Dalein partagés entre le doute et l’optimisme

Si tout se passe comme prévu, le projet d’alliance entre l’UDG de Mamadou Sylla Patronat et l’UFDG de Cellou Dalein Diallo vont signer une alliance en début février prochain. Certains militants du principal parti de l’opposition guinéenne exultent quand d’autres émettent des réserves. Panel!

Mamadou Cellou Diallo, secrétaire administratif de la fédération UFDG de Ratoma1: «Ce projet d’alliance dénote de la sagesse et de la combativité de l’UFDG. On n’est pas beaucoup impressionné parce qu’on pouvait s’attendre à cela. D’autant plus, on sait que dans le camp adverse, le respect de la parole donnée n’est pas à l’ordre du jour. Il y a eu un deal entre le parti de l’honorable Mamadou Sylla   et le RPG. Le deal n’a pas été respecté. Je crois qu’il va de soi que l’honorable quitte le RPG pour rejoindre l’UFDG parce que l’expérience et l’histoire ont montré que le parti le plus crédible c’est bien le parti d’Elhadj Cellou Dalein Diallo. L’UDG peut apporter beaucoup des choses à l’UFDG. Déjà, Elhadj Mamadou Sylla est un homme d’affaires expérimenté et un homme politique qui a travaillé avec le régime de Lansana Conté et avec Alpha Condé. Donc, il a des informations  qui peuvent être utiles à notre parti et à l’opposition. Ces informations, si elles sont bien exploitées, peuvent nous permettre d’accéder à Sékhoutoureyah dans les années à venir».

A LIRE =>  Retrait de la  Concession  minière  des blocs  1et2  de Simandou de la  Société  brésilienne Valé-BSGR: Des révélations qui épinglent Alpha Condé et sa bande de mafia

Alpha Barry: «Le projet d’alliance entre l’UFDG et l’UDG est une bonne chose s’il n’y a pas des velléités de trahison dedans. Nous voulons que les militants et les leaders des autres partis nous rejoignent pour faire front commun contre la dictature et instaurer la démocratie en Guinée. Mais, il ne faudrait pas faire comme les termites qui vous donnent l’impression d’être avec vous alors qu’ils ne le sont pas du tout. Car, il est dangereux d’être avec quelqu’un qui ne cherche qu’à découvrir vos secrets pour vous trahir après. Donc, je pense si le rapprochement est basé sur la transparence, c’est une bonne chose, mais si c’est le contraire, nous les militants de l’UFDG nous n’en voudrons pas».

Abdoulaye Sow: «Je suis militant de l’UFDG depuis la création du parti. En ce qui concerne ce projet d’alliance, nous souhaitons que ça marche vraiment. La politique est difficile et c’est comme si un muézin, après avoir appelé les fideles à la prière, descendait du minaret pour danser. Si vous regardez ce qui s’est passé en Côte d’Ivoire, aujourd’hui, Alhassane Ouattara travaille avec Guillaume Soro. Et vous savez que c’est Guillaume Soro lui-même qui avait déterré la tombe de la mère d’Ouattara sous prétexte qu’il est étranger. Mais finalement, les deux se sont retrouvés pour combattre Laurent Gbagbo. Donc, j’ai quand même confiance sur l’alliance UFDG-UDG».

Abdoul Malick Diallo

A LIRE =>  Transition en Guinée, résumé de la journée du Samedi, 09 octobre 2021:

+224 655 62 00 85

Dialloabdoul110@gmail.com

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks