Rate this post

La 5eme session de la commission intergouvernementale russo-guinéenne de coopération économique, scientifique, technique et commerciale a ouvert ses travaux le mardi 18 juillet 2017 dans un complexe hôtelier à Conakry.

C’est le ministre d’Etat à la présidence chargé des investissements et des partenariats public-privés et co-président de la commission, Ibrahima Kassory Fofana qui a présidé la cérémonie d’ouverture. On y notait également la présence de l’ambassadeur de la République Fédérale de la Russie en Guinée, Alexandre Bregadze, ainsi que des membres du gouvernement et d’une forte délégation russe.

Cette session se tient quinze mois après la 4eme session qui s’est tenue à Moscou. La fréquence des sessions de commissions mixtes témoigne ainsi de la vitalité des relations de coopération bilatérale et de l’excellence des relations d’amitié qui lient les deux pays et leurs présidents à savoir, le président Vladmir Poutine et le président Alpha Condé.

Durant deux jours de travaux, beaucoup de projets d’accord de coopération seront négociés sur la santé, la recherche scientifique, la formation, la sécurité et la défense nationale et sur le programme avec la compagnie Rusal.

Les participants des deux pays auront des réunions de groupe de travail sur la géologie et la gestion des ressources du sous-sol, la coopération militaire et technique, la concertation du texte du projet du procès verbal de la commission et la signature du procès verbal par les co-présidents de la commission.

Dans son discours, le co-président de la commission intergouvernementale russo-guinéenne, Ibrahima Kassory Fofana a rappelé l’historique de la coopération entre la Guinée et la Fédération de la Russie qui, selon lui, est riche de la diversité des secteurs qu’elle brasse. Mais aussi riche de la consistance des programmes et projets qui les caractérisent.

« Notre coopération couvre en effet les secteurs des mines et de la géologie, de la santé, de l’enseignement et de la recherche scientifique et de la défense. Je suis heureux de noter que nous sommes sur le point d’en élargir la base juridique par l’adoption de nouveaux instruments juridiques. Il s’agira notamment des projets d’accord sur la promotion et la protection réciproques des investissements, sur la lutte contre le trafic illégal des stupéfiants, substances psychotropes et de leurs précurseurs, sur la coopération dans le domaine de la pêche, de l’agriculture, de la santé, sur la coopération technique et militaire », a-t-il déclaré.

Toujours dans le cadre de cette coopération, le ministre Kassory Fofana a loué les efforts de la compagnie Rusal par la qualité de son travail et du respect de ses promesses relatives à la réhabilitation de l’usine Friguia

« Les travaux sont très avancés et sont même en avance par rapport au calendrier d’exécution prévu. Nous sommes heureux de constater que la mise ne œuvre de Dian-Dian est aussi avancée et pourrait connaitre un début de production et d’exportation dès l’année prochaine. Le projet Dian-Dian viendra ainsi accroitre la position nouvellement acquise par la Guinée de premier exportateur de bauxite. Je relève cette performance de la compagnie Rusal en soulignant son strict respect des questions environnementale », s’est réjoui le co-président de la commission intergouvernementale russo-guinéenne.

Convaincu de tout cela, Ibrahima Kassory a rassuré que la partie guinéenne ne ménagera aucun effort, pour conduire à terme les travaux de la présente session et a réitéré la reconnaissance du peule et du gouvernement guinéen, singulièrement celui du chef de l’Etat, à l’endroit du gouvernement de la Fédération de Russie, pour leur contribution significative à l’effort de développement socioéconomique de la Guinée.

Pour sa part, le Directeur de la division Alumine de Rusal, Yakov Itskov, s’est réjoui de la tenue de cette session en Guinée, avant d’ajouter que la coopération entre la Guinée et Rusal s’étendra sur plusieurs décennies. Il a aussi rappelé que Rusal travaille activement à la CBK, à Friguia et à Dian-Dian.

« Rusal a également investi dans l’amélioration des conditions sanitaires des populations guinéennes en construisant le CREMS (Centre de recherche en épidémiologie-microbiologie et soins médicaux). Pour finir, pas plus tard qu’hier 17 juillet, la fédération de Russie et la compagnie Rusal ont fait venir en Guinée une importante quantité de vaccin contre la maladie à virus Ebola. Donc, tout cela prouve à suffisance que notre coopération se porte à merveille », a déclaré Yakov Itskov.

De son côté l’ambassadeur de la République fédérale de la Russie, Alexandre Bregadze a aussi fait un rappel de l’excellence des relations entre son pays et l Guinée pour laquelle il a promis d’intensifier la coopération, surtout dans le domaine de l’éducation.

« Notre contribution c’est d’abord l’éducation. Depuis 1958, on prépare les cadres guinéens, et vous êtes au courant que beaucoup de cadres guinéens parlent Russe ; ce qui est une bonne chose. Et nous allons toujours continuer. À propos de l’éducation, je voudrais aussi préciser que depuis mon arrivée en 2011, on octroyait à la Guinée seulement 10 bourses par an. Mais cette année, c’est 60 bourses qu’on va accorder aux étudiants guinéens. Donc, il y a un progrès considérable. On est en marche ; et je vous assure que les relations entre la Russie et la Guinée sont en marche », a indiqué le diplomate russe.

Ousmane Camara pour Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here