Marche pacifique : des dispositifs sécuritaires installés dans certains carrefours de Conakry

Top de nos lecteurs

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...

Couvre-feu en Guinée : des bavures des forces de l’ordre signalées dans les périphéries de Conakry

Les plaintes se multiplient contre les forces de l'ordre depuis l'instauration du couvre-feu pour empêcher la propagation de la maladie à Coronavirus en Guinée....

Chérif Abdallah: “Alpha tue le peuple et le pays”

DECLARATION GOHAÀ l’occasion de l’oraison funèbre de William Sassine, un ministre de l’actuel gouvernement avait dit « le 1er président de la Guinée avait...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

L’opposition républicaine compte marcher ce jeudi 08 novembre 2018 dans le pays pour réclamer le respect de l’accord politique du 08 août dernier suite à l’installation des exécutifs communaux.  Suite à l’interdiction de cette manifestation, les forces de l’ordre sont déjà installées dans certains carrefours de ville de Conakry pour empêchéer la tenue de cette marche, a-t-on constaté.

Ce matin la circulation sur l’axe le Price est fluide, quelques boutiques et magasins sont ouvert contrairement aux autres jours de marche de l’opposition républicaine.

A LIRE =>  Dernière minute: le président de la CENI Amadou Salifou Kebé tué par le COVID-19

Le long de cette route comme au rond-point de Cosa, quelques voitures circulent tranquillement en passant par Bambeto jusqu’à Hamdallaye. Des camions de forces de l’ordre sont installés pour garantir les citoyens de vaguer à leurs occupations.

Au niveau de Dixinn, les activités se passent à la normale. Au rond-point de la Belle-vue, qui a été, autrefois, théâtre d’accrochages entre le cortège de Cellou et les forces de l’ordre, le constat est bien le même. Seulement ici encore il y a une unité de la gendarmerie et une autre de la police qui sont postées.

Quant à Dixinn Terasse, le lieu d’arriver des marcheurs, un imposant dispositif sécuritaire est visible, composé de la gendarmerie, la police et la Compagnie Mobile d’Intervention et de Sécurité (CMIS).

A LIRE =>  Labé-Les autorités de la santé déclenchent une guerre contre les cliniques clandestines

Contrairement à la dernière marche d’opposition empêchée, le domicile du chef de file de l’opposition n’est pas confiné. Les forces de sécurité n’est pas présent à les lieux.

Les opposants se dirigent un à un chez Cellou Dalein Diallo et ils se préparent pour aller rallier la Tannerie dans la commune de Matoto, le point de départ de leur marche.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

 

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...

Couvre-feu en Guinée : des bavures des forces de l’ordre signalées dans les périphéries de Conakry

Les plaintes se multiplient contre les forces de l'ordre depuis l'instauration du couvre-feu pour empêcher la propagation de la maladie à Coronavirus en Guinée....

Chérif Abdallah: “Alpha tue le peuple et le pays”

DECLARATION GOHAÀ l’occasion de l’oraison funèbre de William Sassine, un ministre de l’actuel gouvernement avait dit « le 1er président de la Guinée avait...

Guinée : ils ont voté pour “renouveler son permis de les tuer”

“La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le Peuple avant de s’en servir.” Talleyrand-Périgord. « Nous demandons que cette Constitution qui est falsifiée soit...
0 Shares
x