L’opposition républicaine compte marcher ce jeudi 08 novembre 2018 dans le pays pour réclamer le respect de l’accord politique du 08 août dernier suite à l’installation des exécutifs communaux.  Suite à l’interdiction de cette manifestation, les forces de l’ordre sont déjà installées dans certains carrefours de ville de Conakry pour empêchéer la tenue de cette marche, a-t-on constaté.

Ce matin la circulation sur l’axe le Price est fluide, quelques boutiques et magasins sont ouvert contrairement aux autres jours de marche de l’opposition républicaine.

Le long de cette route comme au rond-point de Cosa, quelques voitures circulent tranquillement en passant par Bambeto jusqu’à Hamdallaye. Des camions de forces de l’ordre sont installés pour garantir les citoyens de vaguer à leurs occupations.

Au niveau de Dixinn, les activités se passent à la normale. Au rond-point de la Belle-vue, qui a été, autrefois, théâtre d’accrochages entre le cortège de Cellou et les forces de l’ordre, le constat est bien le même. Seulement ici encore il y a une unité de la gendarmerie et une autre de la police qui sont postées.

Quant à Dixinn Terasse, le lieu d’arriver des marcheurs, un imposant dispositif sécuritaire est visible, composé de la gendarmerie, la police et la Compagnie Mobile d’Intervention et de Sécurité (CMIS).

Contrairement à la dernière marche d’opposition empêchée, le domicile du chef de file de l’opposition n’est pas confiné. Les forces de sécurité n’est pas présent à les lieux.

Les opposants se dirigent un à un chez Cellou Dalein Diallo et ils se préparent pour aller rallier la Tannerie dans la commune de Matoto, le point de départ de leur marche.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

 

PARTAGER