Rate this post

La manifestation des élèves sur l’autoroute Fidel Castro à été un casse tête pour la population de Conakry ce lundi , 20 février 2017. Certains citoyens qui ont eu la chance de regagner très tôt ce matin le grand marché de Madina et le centre ville de kaloum, ont rencontré de difficultés à leur retour en haute banlieue de Conakry.

Au centre ville de Kaloum, les véhicules de transport étaient très rares dans la circulation usagers et chauffeurs s’inquiétèrent de l’ampleur de la manifestation a constaté le site aminata. Com

Arrivée sur le grand marché de Madina les boutiques et magasins sont restés fermer Les paisibles citoyens étaient arrêter au bord de la route pour attendre les véhicules, par compte certains à pieds pour rejoindre à destination.

Sur le pont de kenien un dispositif sécuritaire était visible. Les ordures, les grosses pierres, les pneus brûlés ont été érigé en barrage pour les manifestants.

Du côté de Dabondi et de Bonfi les pneus brûlés même les taxis n’ont pas échappé à la colère des manifestants.
selon des informations un homme en uniformes aurait été victime de bastonnade à ce endroit.

Au rond-point de Gbessia les mêmes événements ce sont produits.

La particularité de cette journée sur l’autoroute Fidel Castro entre l’aéroport et kaloum. C’est les forces de l’ordre qui aidaient les pauvres citoyens à circuler librement en leur protégeant.

Zéze Enema Guilavogui pour Aminata. com
tel:+224622344542
zezeguilavogui661@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here