orange guinee guicopres uba guinee votre

Kindia : la manifestation de l’opposition tuée dans l’œuf

L’opposition républicaine poursuit sa protestation contre  dit-elle, les résultats des élections  communales et communautaires du 4 février dernier.  Ils étaient des milliers de partisans et sympathisants des partis  de l’opposition à occuper les axes routiers de Kindia. Débuté dans le quartier Yéolé,  les manifestants ont été dispersés par les forces de l’ordre qui disent que cette marche n’a pas été autorisée par les autorités. Constate votre quotidien en ligne Aminata.com à travers son correspondant.

Derrière le cortège  d’Abdoulaye Bah, tête de liste de l’UFDG lors des  élections municipales,  les manifestants brand aient des  pancartes sur lesquelles on  peut lire « Alpha cesse de tuer nos enfants nous voulons la justice »  etc.  Selon nos informations, cette marche de l’opposition n’a pas été acceptée par les autorités de Kindia pour des raisons non élucidées.

Au dire du cadre de l’UFDG, ce parti a adressé un courrier au Préfet de Kindia, pour la tenue de  leur marche pacifique dans la commune urbaine.  Cette manifestation des adversaires politiques d’Alpha Condé a pour objectif : « réclamation des voies du peuple qui ont été détournées par les CACV »

« Nous avons adressé une lettre d’information à Monsieur le Préfet, qui date du lundi 19 mars 2018 ; l’informant que l’opposition républicaine compte organiser une manifestation pacifique sur la base de l’article 10 de la constitution  guinéenne. Nous réclamons les voies du peuple qui ont été détournées par les CACV. A Kindia, ils ont saboté 57 PV. Ce qui nous fait perdre 5172 voix.  Nous avons introduit des requêtes le 8 février au tribunal. Malheureusement, le juge n’a pas tenu compte de nos preuves. Il a argué qu’on n’a pas donné des preuves. Ce qui est très grave»,  a indiqué Abdoulaye Bah le premier responsable de l’UFDG dans la Préfecture de Kindia

Il faut préciser que cette marche a vite été  tuée dans l’œuf par les forces de l’ordre qui ont dispersé les manifestants en usant de gaz lacrymogène. Aux dernières nouvelles, plusieurs jeunes ont été interpelés par les agents de maintien d’ordre.

Abdoulaye Bangoura correspondant d’aminata.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »