orange guinee guicopres uba guinee votre

"Je suis le fondateur de l’UFDG", insiste Bah Oury

Moins présent sur la scène politique ces derniers temps le vice-président de l’UFDG Bah Oury en exil depuis l’attaque contre le chef de l’Etat en juillet 2011 s’est exprimé ce lundi sur les antennes de nos confrères de la radio Espace fm sur la situation socio politique de la Guinée notamment le verdict de la cour suprême, le fonctionnement du parti, la présence des noms comme Mouctar Diallo des NFD et Aboubacar Sylla sur la liste nationale de l’UFDG pour les législatives facteur de remous de certains membres du parti.
Comme à son habitude le vice président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Bah Oury sans détour a abordé les différentes questions avec un langage caustique et direct. Concernant le verdict de la cour supreme Bah Oury déclare: « la première des choses, la cour suprême a abdiqué devant sa responsabilité cela veut dire qu’il y a aucun recours en Guinée pour les contentieux. La cour a agit dans le même sens qu’en 2010 la cour est allée dans le sens du desiderata de Alpha Condé »

 

 

Parlant de ses paires de l’opposition, le vice président du parti challenger de l’actuel président Alpha Condé soutient: « toutes les institutions n’ont pas assumé leur responsabilité je constate malheureusement que j’ai eu raison de dire que les accords du 3 juillet nous conduisait à un coup d’Etat constitutionnel. Aujourd’hui, amener des requêtes auprès des juridictions supra nationales pour des questions de contentieux pendant qu’on ne l’a jamais fait pour les morts et assassinats des marches et manifestations ce n’est pas sérieux », a ajouté Bah Oury.

 

Si les désaccords entre l’exilé Bah Oury et celui qui occupe la tête du parti sont plus secret du grand public les déclarations du vice-président concernant l’homme et le fonctionnement du parti lève tout scepticisme « la gestion de l’UFDG pose problème, son orientation ne vas plus dans le sens du changement mais plutôt celui de la compromission. Je suis le fondateur de l’UFDG j’ai approché feu Bah Mamadou après et sous sa demande on a accueilli Cellou Dalein Diallo à qui j’ai laissé la place pour le poste de président ».

 

Comme pour enfoncer le clou Bah Oury poursuit « Il n’y a pas eu de concertation Cellou a imposé Mouctar Diallo et Aboubacar Sylla sur la liste c’est pourquoi il y a la frustration je convie les militants et responsables au respect des statuts » a ajouté Bah Oury. Comme à son habitude cette sortie médiatique de l’opposant et responsable de l’UFDG laissera forcement tâche d’huile au sein de la classe politique à laquelle il ne fait pas cadeau dans ces critiques y compris l’UFDG au sein duquel l’homme à des adeptes qui sollicitent sa monté à la tète du parti.

 

Idrissa Somparé/Aminata.com
(224) 666566779/631900090
sompareidrissa@yahoo.fr/idisompare@gmail.com

Apropos Kindy Dramé

Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »