orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Guinée: Cellou Dalein Diallo accuse les forces mixtes d’usage d’armes à feu contre des manifestants pacifiques

Après la Repression de sa manifestation ce jeudi 22 novembre 2018, Cellou Dalein Diallo président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) et chef de file de l’opposition guinéenne a accordé une interview aux médias.

Le patron de l’opposition guinéenne accuse les forces déployées pour empêcher la marche pacifique d’avoir utilisé des armes à feu contre les opposants.

Le leader de l’UFDG soupçonne le président Alpha Condé de passer par l’intimidation des citoyens pour obtenir un troisième mandat.

Ce qui est nouveau et qui fait l’objet de beaucoup de débats c’est la présence des militaires armés jusqu’aux dents, déployés depuis quelques jours dans la commune de Ratoma. Il a été à maintes reprises rappelé que c’était illégal, contraire à notre loi fondamentale de sortir des militaires dans le cadre de la sécurisation des citoyens et de leurs biens”, a-t-il entamé.

Plusieurs blessés par balles

« À l’heure qu’il est, on a procédé à plusieurs arrestations, et fait usage des armes à feu blessant plusieurs citoyens. Certains ont été évacués à l’hôpital sinoguinéen et d’autres dans ses cliniques à Ratoma. Je voudrais exprimer la solidarité de l’opposition à l’endroit de tous ceux qui sont arrêtés et blessés par balles ».

L’opposition ne reculera pas

A LIRE =>  Le Progrès en Afrique. L’Afrique que nous adorons, est passée des Républiques Bananières aux Républiques Cafetières

« Je tiens à dire au nom de toute l’opposition républicaine, on va continuer les manifestations. Parce que vous suivez aujourd’hui comment le gouvernement est en train d’installer les exécutifs communaux. C’est lorsqu’il finit de détourner suffisamment des conseillers pour s’octroyer le quorum par la corruption et l’intimidation qu’il procède à l’installation. Nous ne sommes pas d’accord. Donc, l’opposition va continuer ses manifestations la semaine prochaine jusqu’à ce que l’accord politique soit respecté et que les conseillers communaux illégalement installés soient repris et que les victimes aient droit à la justice et que Ratoma soit démilitarisée. Le calendrier des prochaines manifestations sera dévoilé demain à l’issue de notre plénière ».

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Tel : (+224) 622 304 942

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »