Général Ansoumane Bafoé Camara, directeur national des Unités d'intervention de Police
Général Ansoumane Bafoé Camara, directeur national des Unités d'intervention de Police

La société civile guinéenne à déclenchée une marche pacifique ce mardi 10 juillet 2018 sur toute l’étendue du territoire national. Dans l’émission Espace expression de la radio Espace FM, Sékou Koundouno de Balais Citoyen était invité pour expliquer des détails concernant leur manifestation contre la hausse du carburant.

Dans son intervention, il a expliqué les mesures de sécurité prise pour la bonne marche de la manifestation.

Selon lui ils ont contacté la gendarmerie et la police nationale pour la bonne sécurisation de leur marche pacifique qui doit commencé de la tannerie commune de Matoto jusqu’au stade du 28 septembre de Dixinn.

Pour éclaircir ses propos, le général Anssoumane Camara dit Bafoé, directeur national des Unités d’intervention de Police a été appelé. Selon lui, d’habitude Sékou Koundouno lui contact concernant les manifestations politiques. Pour cette fois-ci il n’a pas été contacté par le responsable de Balais Citoyen.

“Toutes les manifestations politiques, c’est Sékou même qui vient me déposer la lettre de demande de la sécurisation de la manifestation. Pour cette fois-ci, il n’est pas venu me voir concernant leur manifestation”, a-t-il démenti.

Plus loin, il a rassuré que de toutes les façons, des mesures de sécurité ont été prises pour le maintient d’ordre pendant la marche pacifique de la société civile.

A savoir si cette décision des acteurs de la société civile fait peur la police avec toutes les pressions qui sont derrières. Le général a fait savoir que la société civile ne peut les faire peur ou les empêcher de faire leur travail comme ça se doit.

” On s’est habitué à couvrir des manifestations. Ce n’est pas notre première fois. On a sécurisé à plusieurs fois les manifestations politiques. Donc, la société civile ne peut pas nous faire peur”

Il a profité de l’occasion pour demander à Sékou Koundouno de mettre la balle à terre, il le trouve trop remonter ce matin.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

PARTAGER