Violence à Labé après l'assassinat d'un jeune
Violence à Labé après l'assassinat d'un jeune

Dans la soirée  du  vendredi deux jeunes  hommes  en  sont  venus aux  mains  pour  dit-on  une  somme  de  trois  mille  francs que  Abdourahmane  Sow, la  victime  devait  à  un  tenancier  de  café connu  sous  le  sobriquet  de  Barrysto .

Peu enclin à passer  l’éponge  sur sa  créance et  après une  chaude  empoignade  Barrysto plantera  un  couteau  dans  l’abdomen  de  son  ‘’ami’’.

Transporté  d’urgence à l’hôpital l’importance de  l’hémorragie  a  eu  raison  sur  la  victime  en  cours  de  route  avant  sa  prise  en  charge.

Cette  nouvelle  déclenchera  dans la matinée  de  ce  samedi une  véritable  colère  chez  les  jeunes  qui  ont pris  le  parti  d’investir  la  maison  d’habitation du  ‘’bourreau’’ situé à  Domby et  d’y  mettre  le  feu.

Cette  malheureuse  situation  poussera un des  habitants de  la  maisonnée a appelé  les  sapeurs-pompiers  sans  préciser  à  quel  type  d’incendie ils  ont à  faire  et  sans  calculer  les  sapeurs  arrivent  fendent  la  foule  et  commencent  à  lutter  contre  les  flammes, du  coup  les  amis  du  défunt  s’énervent  et  s’en  prennent  à  la  citerne  dont  ils  perforent  le  réservoir  à la  pioche , et  dont  ils  cassent  les  pare  brises  avant  d’y mettre  le  feu.

A midi, les  jeunes du  secteur  ont  fait  une  forte  descente  à  l’hôpital  pour  aller  récupérer  le  corps et  le  convoyer dans  la  famille  mortuaire dans  une  longue  procession d’engins  roulants  et  au  cri  des  ‘’Allahou  akbar’’.

Au moment où nous quittions sous presse, l’épave du camion brulait encore et les jeunes  du  secteur  s’apprêtaient  à inhumer  Abdourahmane  Sow .

                                                                                                                                    Ousmane K. Tounkara

PARTAGER