A LA UNEPolitique

Electricité : aux Etats-Unis, « Forum Power Africa » l’expertise du Ministre Abé Sylla sollicitée par le Ghana, l’Afrique du Sud et le Congo

Le ministre de l’énergie et de l’hydraulique poursuit son bâton de pèlerin pour résoudre le problème criard d’électricité et de la desserte en eau potable pour les populations guinéennes. C’est dans ce cadre qu’Abé Sylla a participé au forum international « Power Africa » sur le système d’électrification de l’Afrique au prestigieux hôtel Marriott Marquis de Washington D.C aux Etats-Unis d’Amérique.

Il faut noter que ce forum a été initie par le Président OBAMA en 2013 « Power Africa » l’accès à l’électricité pour tous. Dirigé par le gouvernement américain qui s’attaque à l’un des défis les plus pressants pour la croissance et le développement économiques durables en Afrique subsaharienne.

Durant trois jours, le ministre guinéen de l’énergie a conféré avec d’éminents experts en énergie venus de tous les horizons du monde. Abé Sylla, mondialement connu pour son expertise en matière d’énergie a fait un important exposé sur les potentialités énergétiques et les réformes qui doivent être faites pour que la Guinée ait une indépendance énergétique. Depuis son arrivée à ce département aussi vital pour les Guinéens, il a multiplié les réformes pour améliorer conséquemment la desserte en électricité en République de Guinée.

Abé Sylla, star du forum Power africa 2022
L’assistance a sans doute constaté cet état de fait : le ministre guinéen de l’énergie a été le plus sollicité lors de ce forum international de trois jours. Abé Sylla a multiplié les importantes rencontres. C’est dans cette optique qu’il a rencontré le ministre ghanéen sur l’interconnexion électrique de la sous-région ouest-africaine. Le représentant de la République démocratique du Congo (RDC) qui auparavant avait rencontré trois ministres guinéens a de son côté sollicité une rencontre avec le ministre Abé Sylla sur la relance du système de backbone énergétique de la Guinée et du Congo.
Ce projet né il y a quelques années est resté dans le tiroir après de multiples rencontres interministérielles. Abé Sylla est revenu sur les immenses ressources pluviométriques de ces deux pays. Il a par la suite proposé une autre rencontre à huis-clos pour poursuivre les discussions. Par la même occasion, le ministre guinéen de l’énergie a eu une tête à tête avec son homologue sud-africain. Après son brillant exposé, les représentants du département d’Etat de l’énergie des Etats-Unis ont félicité le gouvernement Guinéen à travers Mr. Sylla pour ce travail abattu en un record surtout la volonté de partager ses ressources naturelles avec ses voisins pour une stabilité régionale.

A LIRE =>  Mandiana: un litre d'essence se négocie entre 30 et 35 000 GNF

Les réformes d’Abé Sylla portent fruit
C’est l’un des meilleurs choix que le dirigeant de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya a eu à faire depuis son arrivée le 5 septembre 2021. Le choix porté sur Abé Sylla pour diriger le département de l’énergie et de l’hydraulique demeurait indispensable. Aussitôt installé, le ministre Sylla a entrepris d’importantes réformes pour améliorer considérablement la desserte en eau et en électricité en République de Guinée. Il y a quelques jours, le premier ministre Mohamed Béavogui a annoncé qu’une économie de 14,58 millions de dollars ont été réalisés dans la signature entre l’Électricité de Guinée et la société KPS. Une touche sans doute du ministre Abé Sylla. Ce qui amène à dire à des nombreux observateurs que si l’astronaute américain Neil Armstrong a marqué son empreinte sur la lune, le ministre Abé Sylla a marqué son empreinte indélébile sur le département de l’énergie et de l’électricité. Vu des réformes déjà engagées, des nombreuses surprises positives attendent les Guinéens pour l’amélioration de la desserte en eau et en électricité.





Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »