Situé à 32 km du  centre  urbain  de  Dalaba, Ditinn est  l’exemple  typique  d’une  localité  enclavée. La  route  est  si  dégradée et  cabossée  que  seuls  les  véhicules  de  9 places  prennent encore  la  peine  de  braver le  parcours d’obstacle  ralliant Ditinn. Et  sur  les  32  km  le  passager  est  dans  l’absolue  obligation  de   faire  une  bonne  dizaine  à  ses  pieds.

Rêvant  d’un  lendemain  meilleur ,les  jeunes  ont  presque  tous  déserté  la  zone, laissant  des  activités  fastidieuses  comme  réparer  à  la  force  de  leurs  poignes la  route  aux  cinquantenaires  et  autres  sexagénaires.

La  plupart  des  transporteurs  refusent  de  rouler  sur  le  tronçon  qui  est  du  reste  contraignant.

Rencontré sur  la  question  de  la  dégradation  poussée de  ces  infrastructures  routières ,les  autorités sous  préfectorales  ont  estimé avoir  vainement  frappé à  toutes  les  portes .

Force  est  toutefois  de  noter  qu’à  Ditinn les  symboles  de  l’Etat  sont  existants  et  presque  toutes  les  obédiences  politiques  s’y  côtoient  sans  aucune  animosité.

Ousmane  KoumanthioTounkara

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here