Kelefa Salla, président de la Cour constitutionnelle
Kelefa Salla, président de la Cour constitutionnelle

Après leur lettre de défiance de la semaine dernière, huit conseillers de la Cour Constitutionnelle de Guinée ont dans un arrêt de trois pages rendu public ce mercredi 12 septembre 2018 annoncé la destitution de leur président Kelefa Sall.

À en croire ces frondeurs, une copie de leur document à été remis à l’Assemblée nationale.

Sur la légalité de cet arrêt, ils indiquent que c’est 8 conseillers sur 9 qui se sont exprimés. “C’est la majorité qui est souveraine qui s’est exprimée“, ont-ils précisé. Ces conseillers demandent l’élection d’un nouveau président dans quinze jours

C’est la deuxième fois que la destitution de Monsieur Kelefa Sall est annoncée par ces frondeurs. La première n’avait pas prospéré.

Au cours d’une plénière ce mercredi, l’opposition guinéenne a apporté son soutien à Monsieur Sall. Les opposants parlent d’un harcèlement du pouvoir contre un homme qui s’oppose à un troisième mandat du président Alpha Condé.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

PARTAGER