orange guinee guicopres uba guinee votre
Conakry: un corps déchiqueté par le train découvert à la Camayenne
Conakry: un corps déchiqueté par le train découvert à la Camayenne

Conakry: un corps déchiqueté par le train découvert à la Camayenne

Des habitants du quartier Camayenne ont découvert avec horreur le corps sans vie d’un jeune d’une trentaine d’années. C’est aux environs de 6 heures du matin  vendredi 17 novembre qu’un passant a fait la découverte du cadavre sur les rails derrière la cour du cimetière de Kameroun, dans la commune de Dixinn.

Le chef du secteur informé, a appelé la gendarmerie qui est venue faire le constat.  Sur les lieux, un journaliste d’Aminata.com a constaté un corps complètement broyé par le train. Certaines parties de la victime étaient éparpillées le long des rails. Son bras est par exemple retrouvé à environ deux mètres du reste du corps. Certains de ses effets tels que son bracelet et son képi sont visibles sur les lieux.

Des citoyens du quartier ont été invités à regarder la figure du défunt pour tenter de l’identifier. Jusqu’ici, aucune explication n’est disponible sur les circonstances du drame. Le jeune a-t-il été tué ailleurs et son corps déposé sur les rails par ses assassins? A-t-il été accidentellement tué par le train? Pour le moment, plusieurs zones d’ombre sont autour de décès suspect. Au moment où nous quittions sur les lieux, la victime n’a pas été identifiée.

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com

alphanyla@gmail.com

+224 656 391 976

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »