orange guinee guicopres uba guinee votre

Conakry : tenue d’un atelier de raccordement minier sur le réseau interconnecté de Souapiti

Dans le cadre du programme d’électrification de la Guinée à 85% à l’horizon 2020, le ministre de l’énergie et de l’Hydraulique en compagnie du ministère des mines et de la Géologie et de l’administrateur général d’Electricité de Guinée (EDG), a tenu ce vendredi 06 juillet 2018 dans un réceptif hôtelier de Conakry, un atelier de présentation sur le raccordement futur des miniers suite à l’arrivée prochaine des réseaux de transport et de l’augmentation de l’offre de production électrique avec la mise en service futur de la centrale Hydro-électrique de Souapiti.

L’objectif de cet atelier est de sensibiliser les industriels miniers aux évolutions du secteur énergétique et aux futurs apports et avantages de la centrale hydroélectrique de Souapiti qui sera mise en service à l’horizon 2019-2020.

Le but étant d’encourager les miniers à se raccorder au futur réseau pour bénéficier de coûts préférentiels et d’un service de qualité tout en contribuant au développement du pays.

Dans son intervention, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Dr. Cheick Taliby Sylla a  rassuré les miniers que le Gouvernement est en train de travailler pour produire de l’énergie propre, à bas coût et qui va contribuer à diminuer les charges connexes des compagnies minières afin que la tonne de bauxite soit compétitive sur le marché mondial.

«Il y a plus de 40 ans la CBG (Compagnie de Bauxite de Guinée) ne produit que de la bauxite. Si on avait de l’énergie à suffisance, aujourd’hui, on aurait produit de l’alumine qui est beaucoup plus rentable pour la Guinée que d’exporter nos terres à l’extérieur », a-t-il indiqué.

Il a ensuite poursuivi en indiquant que pour produire de l’alumine, il faut beaucoup d’énergie. C’est pourquoi le chef de l’Etat nous a engagés à construire les grands barrages destinés à fournir de l’énergie de bonne qualité aux sociétés minières. « Dans les jours qui suivent, nous allons vous proposer des contrats d’achat d’énergie et les négociations vont commencer immédiatement», a annoncé le ministre de l’énergie.

Administrateur Général de l’Electricité de Guinée (EDG) a de sa part souligné qu’il a été question d’un échange d’informations et de montrer à l’ensemble des opérateurs économiques miniers, toutes les infrastructures énergétiques qui sont en train d’être réalisées.

« Il s’agit des grandes lignes interconnexions, les grands centres de production notamment la centrale Hydroélectrique de Souapiti. Un barrage qui va bonifier celui de Kaléta », a-t-il indiqué.

De son côté, le député Kalémodou Yansané, président de la commission en charge de l’Energie, a témoigné, « il est plus économique pour nous de travailler avec l’énergie produite à partir de l’eau qui préserve l’environnement et qui diminue le coût de la production de la bauxite et même l’alumine plus tard. C’est pourquoi il s’est engagé à faire en sorte que les entreprises qui souhaitent honnêtement travailler avec la Guinée, soient appuyées ».

La rencontre a marqué la présence massive des acteurs du secteur minier.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel: (+224) 656 77 52 34

 

 

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »