A LA UNEPolitique

Bah Oury « l’État en Afrique est profondément en crise. »

Les temps actuels annoncent la nécessité absolue du changement des paradigmes de la gouvernance de l’État en Afrique. La pauvreté, les guerres asymétriques, les crises liées aux phénomènes de réchauffement climatique et les conflits identitaires peuvent être combattus. En avant!!

Est-ce une fatalité spécifique au continent africain? La réponse est non!. Toutefois une réalité s’impose: l’État en Afrique est profondément en crise. Il a atteint ses limites et doit par conséquent être dépassé par sa réfondation sur des bases telles: démocratie, décentralisation
La guerre au Tigré en Éthiopie préfigure les risques que courent les grands (superficie) pays africains. Incapacité notoire de concilier la coexistence pacifique des identités communautaires, et la propension au développement de pratiques prédatrices ruinent l’unité de l’État.
A LIRE =>  Transition en Guinée, résumé de la journée du Samedi, 09 octobre 2021:
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks