Rate this post

Le procès en appel de la rocambolesque affaire d’escroquerie impliquant le célèbre prédicateur islamique Oustaz Taïbou s’est ouvert ce lundi 24 juillet à la Cour d’appel de Conakry.

A l’issue de l’audience d’aujourd’hui, le juge a ordonné suite au début des vacances judiciaires, la suspension du jugement jusqu’au 18 septembre prochain.

La cour à rejeté la demande de mise en liberté provisoire de Mme Hafsa Baldé l’épouse de Oustaz Taïbou également impliquée dans ladite affaire.

Poursuivi pour une affaire d’escroquerie de plus de 8 milliards de FG par le cambiste Thierno Nouhou, le couple avait été jugé et condamné par le Tribunal de première instance de Dixinn et leurs biens saisis.

Récemment, Oustaz et sa femme avaient été la cible d’une autre plainte portant sur une escroquerie de plus de 2 milliards de francs guinéens.

Abdoul Malick Diallo pour Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here