Conférence des Partenaires et Investisseurs privés de la Guinée, Abu-Dhabi,

INVESTISSEURS PRIVES ET PARTENAIRES AU DEVELOPPEMENT : TOUS DERRIERE LA GUINEE

Les 24 et 25 novembre 2013, les Emirats Arabes Unis accueilleront la Conférence des Partenaires et des Investisseurs privés de la Guinée à Abu-Dhabi. Plus de 400 investisseurs privés de tous horizons, des partenaires au développement et de grands noms des affaires internationales sont attendus à l’occasion de cet évènement sans précédent.

Organisée avec l’appui des Emirats Arabes Unis, de la Banque africaine de développement (BAD), du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), de la Banque mondiale et de l’Union Européenne, cette Conférence de haute facture servira de cadre aux autorités guinéennes pour présenter à la communauté internationale les atouts sans mesure et les immenses opportunités qu’offre la Guinée à travers des projets d’investissement concrets dans des secteurs tels que l’Agriculture, les Infrastructures, les Mines, l’Energie, l’Eau, l’Education et la Santé.
« Mon Gouvernement est désireux d’attirer des partenaires stratégiques qui partagent notre ambition et veulent travailler avec nous pour réaliser nos objectifs à travers ces secteurs stratégiques et bien d’autres » a déclaré le Président de la République de Guinée, le Professeur Alpha Condé, résumant ainsi les attentes de son pays.

La Conférence des Partenaires et des Investisseurs privés de la Guinée se singularise par un agenda très riche et des invités de marque. Elle réunira, entre autres, des leaders d’opinion et de hauts responsables du monde économique et politique, dont l’Ancien Premier Ministre du Royaume Uni, Tony Blair, le Vice-Président pour la Région Afrique de la Banque mondiale, Makhtar Diop, le Directeur Général de Diamonds & Minerals (Rio Tinto), Alan Davies, le Directeur Général du Groupe Ecobank, Thierry Tanoh, le Président de African Rainbow Minerals, Patrice Motsepe, le Président Directeur Général de Islamic Corporation for the Development of the Private Sector, Khaled Mohammed Al-Aboodi, le Secrétaire Exécutif du NEPAD, Ibrahim Assane Mayaki, l’ancien Directeur Général de la FAO, Jacques Diouf, le Président de Schaffer International, Dr. Mima S. Nedelcovych et Mubadala Development Company.
Les dirigeants de grandes institutions bi- et multilatérales comme le PNUD, l’Union Européenne et la Banque africaine de développement prendront également part à cette grande rencontre.

Le programme de la première journée sera essentiellement consacré à des discussions sur la construction de la croissance guinéenne dans un continent émergent dans un contexte de paix et de stabilité, ainsi que sur les opportunités et défis du financement de l’intégration régionale de la Guinée à travers des projets d’investissement dans l’énergie, les infrastructures routières et ferroviaires.
Des sessions plénières porteront également sur l’état des lieux, la stratégie de développement associée, ainsi que les besoins nécessaires à la réalisation de la vision du Gouvernement guinéen pour les secteurs et thèmes prioritaires retenus. Les objectifs et résultats attendus pour chaque secteur seront également définis.

Les partenaires au développement présenteront leurs stratégies d’appui au développement économique et social de la Guinée, en s’engageant, notamment, à soutenir le pays dans les secteurs précédemment cités. Les stratégies de développement définies pour les années à venir seront également partagées.

Au cours de la deuxième journée, deux communications seront exposées aux participants : le premier retracera les progrès et les engagements de la Guinée en termes d’amélioration du climat d’investissement et le second sera consacré à l’appui du secteur privé émirati à la Guinée. Les autorités guinéennes présenteront ensuite les avancées réalisées par le pays en termes de renforcement du secteur financier et monétaire, ainsi que du climat des affaires comme le montrent les résultats du rapport Doing Business 2014.

Des échanges porteront sur les Partenariats Public-Privé (PPP).Un panel, exclusivement consacré au secteur privé, donnera la possibilité aux chefs d’entreprises opérant déjà en Guinée de faire un retour d’expérience sur les opportunités d’investissement et priorités dans le pays. De fait, les opportunités d’investissement, les projets phares et les besoins en financement seront présentés pour chaque secteur prioritaire lors de sessions parallèles qui feront l’objet d’une restitution en séance plénière.

« Il est important, pour la Guinée, de dépasser dès aujourd’hui une approche focalisée sur la seule exploitation des ressources naturelles en investissant dans les ressources humaines, la diversification économique – dont l’Agriculture – et le désenclavement, par les infrastructures » a récemment affirmé Donald Kaberuka, Président de la Banque Africaine de Développement.
La Conférence d’Abu-Dhabi sera l’occasion d’annoncer à la communauté internationale que la Guinée est désormais prête pour les affaires. Des signatures de protocoles d’accord ainsi qu’une conférence de presse mettront un terme à l’événement.

Pour plus d’information : http://www.guineemergente.com.gn/conference/

Source: Ministère des Finances/Aminata.com

PARTAGER
Article précédentGuinée: un statut pour l'administration parlementaire, un vide juridique comblé
Article suivantSingle Post with Standard format
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

1 COMMENTAIRE

  1. Voilà une très bonne nouvelle et une initiative qui pourrait très bien signer le retour des investisseurs en Guinée après la fin de la dure transition politique. Félicitations au Gouvernement et pleins succès au Forum International. Il faut souhaiter que la Sécurité des biens et des personnes ainsi que la Justice deviennent la priorité des priorités dans notre pays, que la cohésion sociale et politique soit soutenue par l’ensemble des forces politiques avec un discours nouveau et un apaisement général. Je voudrais lancer dans cet ordre d’idées un appel à Monsieur le Président de la République et au Gouvernement pour inviter les principaux Leaders de l’Opposition à ce Forum d’Abu-Dhabi. Que le President Alpha Condé y vienne avec ses principaux Opposants, quoi de plus beau et de plus fair play. C’est la Guinee qui y gagnerait et les démons de la division s’éloigneront petit à petit. Ce serait un message très positif et une très bonne chose pour un changement de vision politique. C’est aussi cela le changement prôné par le Président Alpha Condé. Pour une Guinée plus forte et fraternelle, tous les principaux Leaders Politiques Guinéens (Mouvance et Opposition) aux côtés du Gouvernement au Forum d’Abu-Dhabi.

  2. Il faut etre fou comme Alpha condé pour investir dans un pays de pagaille totale comme la guinée. Qu’est ce qui peut garantir les investisseurs contre les risks gouvernementaux? l’insecurité et l’impunité totales, etc…

  3. Ms conde surement vous reside pas en guinee si non vous alles pas parles de invite les les lider d opotition que les gouvernement consider com l enemie numero 1 ,,
    Cet president et incapable de connsidere les lider d oposition com de guineenne qui on le droi de defendre lers idee et que derier et il ya de perssone que ler soutien,
    Comee le montre les election du 28 /09/2013

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here